Introduction au diagnostic

Print Friendly, PDF & Email

Une introduction au Diagnostic

 

L’examen clinique, en Médecine Chinoise, a pour but de récolter un maximum d’informations, de les regrouper, pour comprendre quels sont les déséquilibres qui affectent le patient.

Pour ce faire, il existe en Médecine Chinoise un grand nombre de méthodes diagnostiques. Ces méthodes seront présentées au 4ème Séminaire.

Il existe ainsi, les méthodes diagnostiques :

  • selon les méridiens
  • selon les Zang Fu
  • selon les substances fondamentales
  • selon les six couches
  • selon les trois foyers
  • et d’autres encore …

Mais il en est une qui est systématiquement à utiliser à la fin de l’examen clinique, la méthode des 8 principes (Ba Gang 八纲).

Cette méthode est une approche diagnostique de base, donnant des règles directrices pour l’examen. Elle répond à 4 critères :

  • Biao – Li : la maladie touche-t-elle la surface (biao 表) ou la profondeur ? (li). Les couches Biao du corps sont la peau, les muscles, et les cou li (entre les deux). Les maladies de type Biao sont typiquement le rhume par vent froid par exemple. La profondeur correspond aux organes Zang-Fu. Une maladie de type Li serait typiquement une tachycardie, dyspepsie,…
  • Han – Re : la maladie montre-t-elle du froid (Han 寒)ou de la chaleur (Re 热)? Des signes de froid sont un teint pâle, une crainte du froid, des urines longues et transparentes…. Des signes de chaleur sont un pouls rapide, un visage rouge,…
  • Xu – Shi : la maladie reflète-t-elle un Vide (Xu 虚) ou une Plénitude (Shi 湿). Un vide correspond à un vide de Zheng Qi (正气) : le corps ou la fonction en question est en insuffisance (par exemple, être fatigué après avoir passé une nuit blanche). Une plénitude correspond à un trop-plein d’un agent pathogène (externe ou interne), qui altère le fonctionnement du corps. Par exemple, une personne fatiguée pendant un gros épisode grippal.
  • Yin – Yang : Est-ce que la maladie est de type Yin (阴) ou Yang (阳)?

La grande utilité de cette méthode est de détecter les caractéristiques fondamentales de la maladie, et d’en déduire les méthodes de traitement. En effet, sur une maladie de type Xu, on va plutôt chercher à renforcer le corps. Dans le cas d’une maladie de type Shi (plénitude), on cherchera plutôt à éliminer l’agent pervers.

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Blennorragie

Print Friendly, PDF & Email

Blennorragie La gonorrhée, ou blennorragie, est une infection sexuellement transmissible (IST/MST) causée par une bactérie appelée « Neisseria gonorrhoeae », autrement connue sous le nom

En savoir plus »

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »
blank

Merci de votre visite, laissez nous vos coordonnées pour recevoir un fichier inédit sur cette matière.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils