Print Friendly, PDF & Email

2024, le temps du retour de baton ?

.

.

C’était le 3 juin dernier. Le Dr. Fauci (l’équivalent d’Olivier Véran aux USA) est comparu devant la Chambre des Représentants du Congrès des États-Unis1. Il devait défendre la politique du gouvernement américain durant la pandémie, face à un comité spécialement déployé pour évaluer la légalité et la base scientifique des mesures anti-COVID : port du masque, distance sociale, vaccination de masse…
En France, jamais le gouvernement n’aurait autorisé une mise à l’enquête de sa politique au sujet de la pandémie. Jamais. Et pour cela, j’applaudis l’indépendance des parlementaires Américains qui cherchent juste la vérité même si cela déplaît à l’exécutif. Car j’aime autant vous le dire, Fauci a passé un très mauvais quart d’heure.
.
“Le vaccin n’a pas été très efficace… et les masques non plus”
Malgré les preuves accablantes contre sa politique anti-COVID, Fauci a maintenu que les mesures de prévention auraient sauvé “beaucoup de vie”. Sans avancer aucun chiffre, ni aucune étude… C’est le minimum qu’on demande, des années après cette débâcle. Montrez-nous les chiffres !
Et bien, les chiffres que Fauci a donnés sont les suivants (j’espère que vous êtes assis) : 
 
Les non-vaccinés sont sans doute responsables de 200 000 à 300 000 morts supplémentaires”. Un chiffre ridicule, avec une fourchette tellement large qu’elle enlève toute crédibilité à ce propos sorti de nulle part. Mais passons. Il a au moins admis deux choses, et je le cite :
1) “La première génération de vaccins a eu une efficacité… pas de 100%, pas une haute efficacité.”
2) “Je ne me souviens pas spécifiquement d’études scientifiques qui défendent le port du masque pour les enfants”

Enfin une concession sur l’inefficacité des vaccins (“ils n’ont pas une haute efficacité”)… certes elle est maigre, mais on prend.

Par contre, je regrette son silence sur les vrais dégâts causés par ces injections : les effets secondaires à vie, des vies ruinées et même des décès… Nous avons les chiffres des morts causés par les doses de vaccins. Contrairement aux prétendues morts causées par les “non-vaccinés”, sorties de son chapeau.

Sur le port des masques pour les enfants, je laisse la parole à la Républicaine Marjorie Taylor Greene, membre du comité : 
Vous devriez être mis en examen. Nous devrions vous condamner pour acte criminel. Vous devriez être poursuivi pour crimes contre l’humanité. Votre place est en prison, Dr. Fauci 3.”

Et j’en profite pour rappeler qu’en mars 2020, ce même Dr. Fauci avançait sans aucune hésitation devant les caméras de l’émission 60 Minutes que le port du masque était COMPLÈTEMENT inutile en cas de pandémie 4. Pour les enfants ou pour les adultes. Avant de se rétracter quelques jours plus tard pour affirmer le contraire…

Mais le délire de ses réponses ne s’arrête pas là.

“La distance sociale… je ne me souviens pas”. Sur la question de la distance de sécurité de 2 mètres, Fauci feint l’amnésie.

Voici l’extrait du procès-verbal : 

— “Q. Vous souvenez-vous des discussions autour de la distance sociale et de cette distance de 2 mètres ?
— Fauci: Vous savez quoi… je ne me souviens plus. Ce chiffre est juste apparu comme ça…
— Q: Et avez-vous consulté des études scientifiques pour appuyer cette décision ?
— Fauci: Je n’ai pas connaissance d’études qui auraient démontré [l’efficacité de la distance sociale]5Son amnésie l’arrange bien ! 

Je le rappelle ici. Le Dr. Fauci est l’ancien directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID). Et c’est la NIAID qui a financé la recherche sur les vaccins contre le COVID-19. Et qui a collaboré avec des entreprises pharmaceutiques pour développer rapidement un vaccin efficace. Chaque centime touché par la NIAID durant la crise COVID représente donc un conflit d’intérêt potentiel…

Enfin, sur la question de l’origine du virus, Fauci est obligé d’aller dans la direction de ce que nous savions tous.

Malgré les preuves accablantes contre sa politique anti-COVID, Fauci a maintenu que les mesures de prévention auraient sauvé “beaucoup de vie”. Sans avancer aucun chiffre, ni aucune étude… C’est le minimum qu’on demande, des années après cette débâcle. Montrez-nous les chiffres !

.

Et bien, les chiffres que Fauci a donnés sont les suivants (j’espère que vous êtes assis) : “Les non-vaccinés sont sans doute responsables de 200 000 à 300 000 morts supplémentaires” !

Un chiffre ridicule, avec une fourchette tellement large qu’elle enlève toute crédibilité à ce propos sorti de nulle part. Mais passons.

Il a au moins admis deux choses, et je le cite.

1) “La première génération de vaccins a eu une efficacité…pas 100%, pas une haute efficacité.”
2) “Je ne me souviens pas spécifiquement d’études scientifiques qui défendent le port du masque pour les enfants”

Enfin une concession sur l’inefficacité des vaccins (“ils n’ont pas une haute efficacité”)… certes elle est maigre, mais on prend. Par contre, je regrette son silence sur les vrais dégâts causés par ces injections : les effets secondaires à vie, des vies ruinées et même des décès… Nous avons les chiffres des morts causés par les doses de vaccins. Contrairement aux prétendues morts causées par les “non-vaccinés”, sorties de son chapeau.

Sur le port des masques pour les enfants, je laisse la parole à la Républicaine Marjorie Taylor Greene, membre du comité : 

Vous devriez être mis en examen. Nous devrions vous condamner pour acte criminel. Vous devriez être poursuivi pour crimes contre l’humanité. Votre place est en prison, Dr. Fauci3.”

Et j’en profite pour rappeler qu’en mars 2020, ce même Dr. Fauci avançait sans aucune hésitation devant les caméras de l’émission 60 Minutes que le port du masque était COMPLÈTEMENT inutile en cas de pandémie4. Pour les enfants ou pour les adultes. Avant de se rétracter quelques jours plus tard pour affirmer le contraire… Mais le délire de ses réponses ne s’arrête pas là.

.
Sur la question de la distance de sécurité de 2 mètres, Fauci feint l’amnésie. Voici l’extrait du procès-verbal : 
“Q. Vous souvenez-vous des discussions autour de la distance sociale et de cette distance de 2 mètres ?
Fauci: Vous savez quoi… je ne me souviens plus. Ce chiffre est juste apparu comme ça…
Q: Et avez-vous consulté des études scientifiques pour appuyer cette décision ?
Fauci: Je n’ai pas connaissance d’études qui auraient démontré [l’efficacité de la distance sociale]
5

Son amnésie l’arrange bien ! Je le rappelle ici. Le Dr. Fauci est l’ancien directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID). Et c’est la NIAID qui a financé la recherche sur les vaccins contre le COVID-19. Et qui a collaboré avec des entreprises pharmaceutiques pour développer rapidement un vaccin efficace.

Chaque centime touché par la NIAID durant la crise COVID représente donc un conflit d’intérêt potentiel…

Enfin, sur la question de l’origine du virus, Fauci est obligé d’aller dans la direction de ce que nous savions tous.

Un aveu à demi-mot de l’hypothèse d’un COVID créé en laboratoire ?

En juillet dernier, des emails privés du Dr. Fauci ont fuité. Dans ces emails, il admettait ni plus ni moins que les Instituts Nationaux pour la Santé ont financé de la recherche génétique à l’Institut de Virologie de Wuhan, en Chine6.

Et dans ces mêmes emails, il encourageait (pour le dire gentiment) les scientifiques de colporter la version d’une transmission de l’animal à l’homme – et non pas d’une fuite de laboratoire.

Il semblait à nouveau être pris d’amnésie lorsque les membres du Congrès l’ont pressé sur cette question. Il a en effet nié en bloc le contenu des emails. Mais il a néanmoins admis : “La théorie d’une fuite de laboratoire n’est pas une théorie complotiste. Je reste ouvert à toutes les explications à ce sujet”. Mais l’explication, vous l’avez déjà, Mr. Fauci !

.
https://www.youtube.com/watch?v=S91pXiodPwQ&ab_channel=Tocsin
.
À quand la justice en France ?

Je doute honnêtement que le Dr. Fauci finisse en prison. Et je doute même qu’il reçoive une condamnation. Mais ces auditions qui sont en cours sont importantes. Elles nous montrent que la vérité est en train d’éclater. Elles nous montrent que nous n’étions ni fous, ni complotistes.

Maintenant, ce que j’aimerais voir, c’est le même procédé mais pour nos magistrats ou nos députés. Quand aurons nous le droit à la vérité sur le COVID en France ? Quand est-ce qu’on osera demander des explications à Olivier Véran, le Pr Delfraissy voire M. Macron lui-même ? J’ai peur de ne jamais voir ce jour… mais s’il doit arriver, croyez-moi que je serai aux premières loges.

.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils