Asa foetida

Print Friendly, PDF & Email

Ferula asa foetida (ombellifère toxique de Cyrénaïque) est une plante robuste pouvant atteindre 2,5 m. de haut, au riche suc laiteux. La résine extraite de la racine de cette plante est utilisée comme épice. Ce condiment, autrefois très prisé des Romains et encore utilisé dans la cuisine orientale, est tombé en désuétude, en grande partie en raison de sa caractéristique principale et inhabituelle qui lui donne son surnom, à savoir son odeur particulièrement désagréable… Son goût, quant à lui, est comparable à celui de l’ail.

alt

 

C’est l’un des ingrédients essentiels de la « Worcestershire sauce ». Elle est utilisée pour parfumer légumes, poissons et sauces indiennes, en petite quantité et généralement frite, car ce procédé atténue son odeur. 

NOM FRANCAIS : Ase fétide  (Ang.: Asafetida / Esp.: Asa fétida)

PRINCIPES ACTIFS : Elle contient 5% d’une essence soufrée, des résines et de la coumarine.

INDICATIONS traditionnelles : carminatif, antispasmodique (affections “nerveuses”), emmenagogue, expectorant

blank

HOMEOPATHIE Diathésique : remède du groupe de l’Or (Kollitsch p. 300) : « Le reflux gastro-oesophagien »

Problématique :    La somatisation passe par un premier stade de dysneurotonie majeure.

Psyché :               Grave dysfonction sensitivo-motrice …

Hyperesthésie à la douleur, au toucher, hyperréflexie (sujets gras et spasmophilie ++), paresthésies, myoclonies (mouvements choréiformes hystériques ?).

Perte de conscience subite pour des causes minimes (syncopes). Epilepsie à aura gastro-oesophagienne.

Soma :                                    

1/ Les ganglions semi-lunaires (trajet du nerf Vague)…

Spasme œsophagien empêchant la déglutition, sensation de boule pharyngée, météorisme gastrique important, de la simple aérophagie —> la hernie hiatale. Toux (par reflux œsophagien), dyspnée ou asthme après les repas

2/ Plus rarement :

Douleurs osseuses, caries (tabès ? // Fluoricum acidum).

Stase veineuse sur insuffisance ventriculaire gauche (Carbo vegetabilis), jusqu’au stade des ulcères de jambe suintants. 

Modalités :            La moindre émotion augmente une flatulence déjà marquée

Aggravé la nuit ++, en mangeant, par la pression locale.             Latéralité gauche

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils