Bronchite chronique

Insuffisance respiratoire – bronchite chronique

Toute atteinte anatomique (structure) ou physiologique (fonction) engendrera une hypoxie, source de troubles du métabolisme cellulaire (hypoxie, hypercapnie et acidose : œdème et sueurs profuses). 

Trois grandes causes conduisent à l’hypoxie : les syndromes respiratoires restrictifs (structure), obstructifs (fonction) et mixtes (diagnostic posé après un bilan spirométrique, de la bronchite chronique simple à VEMS > 1,5 litre, à l’IRC à VEMS < 0,750 litre, le volume résiduel étant supérieur à 50%, la tolérance à l’effort inférieure à 60 watts).

—> Affections responsables d’insuffisance respiratoire chronique restrictive : les atteintes parenchymateuses diffuses (infectieuse, toxique, allergique, auto-immune), l’exérèse chirurgicale étendue, les déformations thoraciques, l’obésité (syndrome de Pickwick)…

—> Affections responsables d’insuffisance respiratoire chronique obstructive : l’asthme à dyspnée continue, la bronchite chronique, la dilatation des bronches, l’emphysème …

Le bilan devra comprendre un ECG pour apprécier le retentissement circulatoire (HTA pulmonaire ?), des radiographies thoraciques (et un panoramique dentaire), une bronchoscopie et des examens bactériologiques au moindre doute.

Les études épidémiologiques évaluent le pronostic des IRC à 25% de mort en 5 ans. Ils attribuent en outre de 5 à 10% des hospitalisations et des causes de mortalité à l’IRC, selon les régions d’Europe.

Presque toujours en décompensation :

  • Antimonium tartaricum … toux suffocante, épuisante, grasse, dyspnée intense, amélioration demi-assis et à l’expectoration
  • ou Arsenicum iodatum … idem, mais agitation, anxiété, dyspnée cardiaque, toux plus sèche, alternance avec des éruptions.
  • ou Ipeca (ph) … toux grasse (mucosités) dyspnéisante, nausées mais langue nette, hémoptysies éventuelles.

blank

1 – d’abord lever les barrages : les complexes homéopathiques d’urgence (CHU) sont reines dans ce cas, avec 2 à 3 complexes à alterner, selon les symptômes dominants :

  1. « Calcarea comp. » … le tissu fibro-conjonctif, les processus suppuratifs, l’effet anti-toxique,
  2. « Magnesia comp. » … les spasmes, l’excitabilité neuro-musculaire,
  3. « Kalium comp. » … la sécrétion muqueuse, l’inflammation fibrineuse
  4. « Sulfur comp. » … la relance enzymatique –> meilleure oxygénation tissulaire.
  5. « Bromum comp. » … la laryngite (les halogènes sont des irritants des muqueuses) –> remèdes de vrai ou faux croup.
  6. « Quebraco comp. » … la toux et la dyspnée en aigu : Grindelia + Spongia + Lobelia + Quebracho 30K
  7. « Ammonium comp. » … l’insuffisance cardio-respiratoire chronique, l’état de mal asthmatique
  8. « Lachesis comp. » … l’immuno-stimulation, remèdes digitalisants et normo-coagulants.

2 – stimuler la défense anti-infectieuse = Stock-nosodes alternés :

Streptococcinum / Staphylococcinum / Influenzinum (suite de grippe) / Pneumococcinum / Pertussinum (toux en quintes) … avec Aviaire (enfant) ou Baccilinum (adulte) si les rechutes infectieuses sont incessantes.

ou Sérothérapie : « Pulmo-neural  » + « Broncho-poumons  » serum equi 4CH alternés

3 – l’élément barométrique :

  • Aggravé par le froid … Rumex (am), Senega (am) ou Psorinum
  • Aggravé par l’humidité … Dulcamara (na), Natrum sulfuricum, Thuya occ.
  • Aggravé par le vent … Rumex (am), Sambucus (cu) avec laryngite.

4 – les complications : voir le chapitre « bronchites aiguës »

* Les suppurations : Stannum iodatum de 6D à 200K … la toux des fumeurs

plus rarement : Kreosotum (ac), Silicea ou Pulsatilla (si jeune, enrouement capricieux)

* La cyanose :

  • Carbo vegetabilis … expectorations « jus de pruneaux »
  • Hydrocyanicum acidum … syncope, spasme ++
  • Digitalis (as) … pouls lent sur insuffisance cardio-respiratoire

Homéopathie complexiste :

Dr. Reckeweg® R 9 Jutussin … utilisé en cas de toux, coqueluche, bronchite, asthme bronchique, expectorant des bronchites chroniques (Belladonna D4, Bryonia D3, Ipeca D6, Corallium rubrum D12, Cuprum aceticum D12, Coccus cacti D6, Drosera D4, Spongia D6, Sticta pulmonaria D4, Thymus vulgaris TM)

 

La kinésithérapie respiratoire est capitale quant au résultat à long terme.

BronchiteChronique

Depuis 2003, année de sa création, l’Association BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive) s’efforce, jour après jour et par divers canaux d’information, d’informer au mieux les malades, leur famille et le grand public sur les conséquences de ce fléau national : www.bpco-asso.com

Phytothérapie :

Recette de « tisane pour les bronchitiques », trouvée dans un vieux manuel de médecine :
« Mélangez 20 g de feuilles coupées d’eucalyptus, 20 g de thym, 20 g de bourgeons de pin et 20 g de feuilles de marrube blanc.
Jetez une cuillerée à soupe de ce mélange dans un demi-litre d’eau bouillante et maintenir l’ébullition pendant quinze minutes. Buvez en dehors des repas »

blank

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Questionnaire de santé gratuit

Faites un point sur votre santé grâce à notre questionnaire en ligne de plus de 120 questions. Recevez un rapport personnalisé avec votre tendance de santé.

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Post-cancer

Le « post-cancer » : comment éviter la récidive ? Pour l’homéopathe, ablation n’a jamais signifié guérison. Votre patient sort du centre anticancéreux, c’est le moment délicat

En savoir plus »

MAI non spécifiques d’organes

Maladies auto-immunes non spécifiques d’organes Le lupus érythémateux disséminé  (LED) Maladie auto-immune du collagène (HLA DR2/3), extrêmement polymorphe, déroutante dans ses manifestations. Intéresse surtout les

En savoir plus »

Le fétichisme

  Le fétichisme sexuel est la fixation du désir et la recherche d’une satisfaction sexuelle, par le contact ou la vue d’une partie du corps,

En savoir plus »

Ulcère d’estomac

Ulcus digestif Maladie psychosomatique inflammatoire et périodique. En MTC on dit :  » le bois soulève la terre « , c’est à dire que l’émotionnel (Foie) pèse

En savoir plus »
blank
Avez-vous été en contact avec le Covid-19 ? Découvrez notre test sérologique de vos anticorps 100% fiable et précis

Découvrez la médecine fonctionnelle

Souhaitez-vous faire un point sur votre santé ? 

Nous vous offrons une consultation gratuite avec Aline, notre experte naturopathe. Inscrivez vous simplement en cliquant à droite

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils