Print Friendly, PDF & Email

Cananga odorata

.

Il existe en Indonésie un arbre qui s’appelle le Kenanga. C’est un mot javanais, que l’on parle aussi à Sumatra. Il aurait donné l’appellation scientifique de cet arbre qui est Cananga odorata. Mais on le connaît aussi sous le nom de Ylang Ylang. Cette fois c’est un mot de tagalog, une des langues des Philippines ! 

Cet arbre pousse surtout dans les îles tropicales d’Asie du Sud Est, d’où il est originaire. C’est un arbre des forêts chaudes et humides.[1]. On en trouve désormais en Inde, aux Comores, à Madagascar et même en Amérique du Nord et du Sud où il a été introduit.[2]. Il pousse ainsi à Mayotte sur 102 hectares. L’île exporte un peu plus de 500 kg d’huile essentielle d’Ylang Ylang tous les ans.[3]

Dans la nature le Cananga odorata peut mesurer jusqu’à 25 mètres de haut, mais dans les plantations il est taillé et ne dépasse pas les deux ou trois mètres.[3]. Cela donne un tronc épais d’où partent quelques branches lourdes et sinueuses. 

La floraison de l’Ylang Ylang a lieu toute l’année. Toutefois, c’est à l’automne qu’elle est la plus abondante.[4]

Les arbres se couvrent de fleurs jaunes qui forment de longues grappes odorantes. La fleur dispose de long pétales fins. Récoltée, elle ressemble à une jolie étoile.  

.

.

Son huile essentielle est très appréciée des parfumeurs. Vous la retrouverez dans les parfums les plus cotés : Chanel N°5, Opium d’Yves Saint Laurent, ou encore Chamade de Guerlain…[3]

Aux Philippines, la fleur d’Ylang Ylang était associée à l’huile de coco. On en faisait une lotion pour les cheveux et le corps.[5]

Les femmes de ces îles tropicales pensaient qu’elles devenaient irrésistibles grâce à la fleur des fleurs ! Les parfumeurs n’ont rien inventé.

En Polynésie, on retrouve cette association entre les fleurs d’Ylang Ylang et la graisse de coco dont on se sert pour faire des massages apaisants.[6]

Au Vietnam la fleur séchée est utilisée contre la malaria tandis que dans les îles Mariannes on utilise un onguent à base d’Ylang Ylang pour soulager les crises d’asthmes ou les maux d’estomac et accompagner la pneumonie.[6]

En Indonésie des lotions à base d’Ylang Ylang sont recommandées pour prodiguer de l’euphorie sexuelle ou pour atténuer d’éventuelles angoisses liées à l’activité sexuelle. 

En Inde, les feuilles du Cananga odorata sont utilisées en cataplasme pour soulager les irritations de la peau tandis que des lotions à base de fleurs servent à accompagner les maux d’estomac, les inflammations de l’œil ou de l’estomac.[6][7]

Dans la plupart de ces pays, l’Ylang Ylang est considérée utile pour traiter la dépression et l’hypertension. 

Enfin, l’écorce de l’arbre est reconnue dans les îles Tonga et Samoa pour ses vertus laxatives et pour soigner les maux de ventre. 

.

blank

.

INDICATIONS :

La plupart des bienfaits reconnus traditionnellement pour la fleur des fleurs sont présentes dans son huile essentielle. 

C’est vers 1860 qu’un marin, Albert Schwenger, aurait parcouru les Philippines avec un alambic pour distiller les fleurs d’Ylang Ylang. Il aurait été séduit par le parfum des fleurs.[7]

Très vite après, les parfumeurs français ont pris le relais. La culture de l’arbre s’est répandue et l’huile essentielle est devenue un produit recherché en cosmétique.[8]

Ce succès a également permis de faire connaître l’huile essentielle d’Ylang Ylang au monde entier.[8][9]

De nombreux scientifiques ont étudié les principes actifs de cette huile essentielle ainsi que leurs effets sur la santé humaine.[6][8][9]

Ils ont trouvé dans l’huile essentielle d’Ylang Ylang des esters, des terpènes et l’eugénol. Ils ont étudié dans le détail les différents composés de cette huile essentielle.[8][10]

D’études en observations, ils ont confirmé de nombreux bienfaits de cette huile essentielle. Ainsi, l’huile essentielle d’Ylang Ylang :

  • fait baisser le niveau de cortisol, l’hormone du stress, ce qui expliquerait d’un point de vue biochimique sa capacité à agir sur l’agitation, le stress et l’anxiété.[8] Elle aurait également des effets positifs sur l’hyperactivité des enfants.[9]
  • limite le risque d’insomnie, de fatigue ou d’impuissance.[10]
  • redonne de l’énergie sexuelle.[10]
  • nourrit les cheveux secs.[11]
  • pourrait réduire une tension artérielle trop élevée.[11]

Attention toutefois, une trop longue utilisation peut provoquer des maux de tête.[12][13]

Pour les enfants hyperactifs, vous pouvez également leur faire un petit massage de la plante des pieds en utilisant une lotion constituée d’huile végétale (huile d’olive) dans laquelle vous aurez mis une goutte d’huile essentielle d’Ylang Ylang.

Pour vos cheveux, faites vous une lotion à base d’huile de coco et d’huile de jojoba à laquelle vous ajouterez quelques gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang.[12]

 

Bibliographie :

[1] https://www.phytojournal.com/archives/2018/vol7issue5/PartY/7-5-205-827.pdf
[2] https://www.lesapprentisparents.fr/2018/01/21/pourquoi-et-comment-utiliser-des-huiles-essentielles-pour-calmer-lanxiete-ou-lhyperactivite-de-votre-enfant-3-recettes-a-tester/
[3] https://www.france.fr/fr/mayotte/liste/5-minutes-pour-tout-savoir-sur-l%27ylang-ylang-de-mayotte
[4] https://jardin-secrets.com/ylang-ylang.html
[5] https://koozmetik.co/have-you-heard-of-the-magic-flower-of-flowers/
[6] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4534619/
[7] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26294929/
[8] https://www.laboratoires-roig.com/aromatherapie/156-huile-essentielle-ylang-ylang-bio-3760042302605.html
[9] Revue Hegel, 2017, Vol.7 N°1, p 57, Valérie Demars et Thibaut Béguier
[10] Michel Pierre, les Plantes du Bien-être, Editions du Chêne, 2014
[11] https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-ylang-ylang
[12] Corine Lalo, Michèle Bontemps, Se soigner sans médicaments de À à Z, Editions du Cherche Midi, 2015
[13] https://www.lesapprentisparents.fr/2018/01/21/pourquoi-et-comment-utiliser-des-huiles-essentielles-pour-calmer-lanxiete-ou-lhyperactivite-de-votre-enfant-3-recettes-a-tester/

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils