CHU chirurgicaux

Print Friendly, PDF & Email

alt   Les problèmes chirurgicaux

La thérapeutique homéopathique d’urgence (CHU) rend de grand service dans les suites immédiates des traumatismes chirurgicaux :    

.        

—> China comp. : l’hémorragie                                      (P/G)

Arnica montana + China (as) + Phosphorus.  aa 30K

Association de remèdes dont les pathogénésies correspondent à un état hémorragique. Il s’associe très bien à « Arnica comp. » dans les suites d’une intervention. Au contraire, lorsqu’il existe un risque thromboembolique, utilisez la formule « Lachesis comp. ».            

.

—> Camphora comp. :  la syncope                                 (G)

Carbo vegetabilis + Camphora (as)  aa 30 K

Association de deux grands remèdes de la tendance syncopale, du collapsus (le malade est froid, pâle et hypotendu). Attention de ne pas rater un diagnostic de « choc » (hémorragique, cardiogénique ou infectieux).            

.

—> Apis comp. :  le coma urémique                    

Ammonium carb. + Apis mel. (hg) + Opium (ba). aa 30K

En attendant l’hospitalisation, ou si le traitement classique se révèle insuffisant …          

.  

—> Opium comp. :  les suites d’anesthésie générale        (G)

Arnica montana + China (as) + Opium. aa 30K

Association de remèdes destinés à limiter les problèmes « suites d’anesthésie » : constipation, fatigue, troubles de mémoire …, s’associe bien à « Calcarea comp. » et « Sulfur comp. », éventuellement à « Magnesia comp. » (si douleurs persistantes). Il faudra parfois utiliser conjointement un remède spécifique visant à relancer le transit digestif, faisant céder la flatulence post-anesthésique :

Raphanus

  • Flatulence basse et pets = Raphanus (s)
  • Flatulence haute et rots = Carbo vegetabilis
  • Flatulence généralisée et épuisement = China (as)
  • Flatulence du colon transverse uniquement = Momordica balsamina (al)            

.

—> Coca comp. : les suites d’anesthésie locales  

Arnica montana + Chamomilla + Coca     aa 30K

Association de remèdes destinés à limiter les problèmes des « suites d’anesthésies locales » (Xylocaïne), dentaires ou épidurales en particulier. S’associe bien en dentaire au « Phytolacca comp. » et « Sulfur comp. », éventuellement à « Verbascum comp. » (douleurs persistantes) ou/et « China comp. » (si saignements).

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »

Maladie de Verneuil

Print Friendly, PDF & Email

Maladie de Verneuil . Parmi les hidrosadénites, la maladie de Verneuil se caractérise par des lésions nodulaires, inflammatoires et douloureuses des grands plis (aisselles, aines)

En savoir plus »

Blennorragie

Print Friendly, PDF & Email

Blennorragie La gonorrhée, ou blennorragie, est une infection sexuellement transmissible (IST/MST) causée par une bactérie appelée « Neisseria gonorrhoeae », autrement connue sous le nom

En savoir plus »
blank

Merci de votre visite, laissez nous vos coordonnées pour recevoir un fichier inédit sur cette matière.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils