Print Friendly, PDF & Email

Conférences aux agriculteurs

.

« Seul peut émettre un jugement sur l’agriculture celui qui tire ce jugement du champ, de la forêt, des animaux qu’il élève »  Rudolf Steiner, Cours aux Agriculteurs.

.

Steiner a donné une série de conférences aux agriculteurs en juin 1924, quelques temps avant sa fin précoce. Ces 8 conférences sont importantes, car elles font le point de sa vision cosmogonique du monde et des sages conseils écologiques qui en découlent. L’application de ces conseils a débouché sur une approche sensible de l’agriculture, avec des produits phytosanitaires spécifiques qui se désigne à présent sous le nom de « Biodynamie ».

.

.

Nous allons essayer ici d’en résumer – sans trop les trahir – quelques points principaux. Si le sujet vous intéresse, nous ne saurons mieux faire que de vous pousser à rentrer dans le texte par vous-même, armé des concepts steinériens de tri et de quadripartition.

.

1ère et 2ème conférence …

Steiner y développe les relations que l’on doit entretenir entre le sol, les plantes et les animaux, en rupture avec les méthodes particulières à notre époque matérialiste et mécanique. Les plantes sont entièrement dépendantes de leur espace terrestre et céleste, alors que l’’animal et l’homme ont su en partie s’en libérer.

.

La SILICE (silicium uni à l’oxygène) est un cristal pyramidal qui compose 47% de la surface terrestre. Il est non soluble dans l’eau et sa polarité céleste l’indique dans l’altération des organes des sens et des douleurs (neuro-sensoriel). Elle transmet l’énergie des planètes lentes (chaleur) à l’activité biologique qui se situe au dessous du sol (racines) et à la fructification.

.

silicecristal                                                    Silicea, structure cristalline

.

Ainsi, il met compare les sables (qui retiennent les forces cosmiques) et les argiles (SiAl) qui procurent un flux ascendant à la croissance végétale et génère ses formes.

.

La Silice est en polarité avec le CALCIUM, le Potassium et le Sodium (de l’humus), qui transmettent l’énergie des planètes rapides (eau) à l’activité biologique qui se situe au dessus du sol (feuilles et fleurs) et génère ses couleurs :

  • Vert … Soleil
  • Mars … rouge (ex.: la rose)
  • Blanc ou jaune … Jupiter (ex.: le tournesol)
  • Bleu … Saturne (ex.: la chicorée)

.

Les planètes lentes (Silice) agissent au dessous du sol (Neuro-sensoriel de la plante) et favorisent la FRUCTIFICATION (concentration – mort et renaissance)

NB. Les bulbes ou rhizomes sont du domaine cosmique, car développé sous terre (ex.: le sainfoin) !

Les planètes rapides (Calcium) agissent au dessus du sol (Métabolique de la plante) et concentrent l’eau et la chaleur et favorisent la FLORAISON

.

3ème conférence …

La vie terrestre est organisée autour de l’azote (N2) et de ses quatre frères : Carbone (C02) / O2 / H2 et Soufre.

.

Le Carbone = est « le grand modeleur » (polarité Poumon en MTC), associé au Soufre (pour la fluidité – polarité Rate en MTC), il définit la forme. C’est le facteur de formation des plantes, le bâtisseur des armatures végétales 

NB. L’homme, élimine le carbone sous forme de CO2, nous évitant d’être trop rigides, ce qui autorise la mobilité.

  • Oxygène = l’éthérique, la croissance métabolique (polarité Foie en MTC),
  • Azote = l’astral, porteur des sensations, entoure la plante et définit son processus de floraison (polarité Rein en MTC),.
  • Hydrogène = l’esprit (Moi), qui vit dans le corps sous forme astrale et s’incarne dans la structure.

.

Ces gaz sont des substances sensibles et vivantes qui sont réunies dans l’albumine (équilibre sérique). L’oxygène est saisi par l’azote et descendu au sein du carbone … Ce processus est net chez les fabacées (qui se sont spécialisés dans l’inspiration de l’azote). Elles ont des hampes fructifères basses dans la région foliaire : elles veulent fructifier avant d’avoir fleuri !

.

Voir les chapitres sur l’homéopathie gazeuse sur ce site.

.

Au sein de la terre, l’élément carbone respire l’azote, tout comme nos poumons le font avec l’oxygène !

.

Le calcaire (CaCO3), c’est le monde des désirs humains ! Il se combine à l’oxygène. Le calcaire organise la plante vers le bas. Il aspire tout ! Contrairement à la silice qui l’élance vers le haut et ne désire plus rien.

L’argile (Al2Si2O5(OH)4) sert d’intermédiaire entre les deux. Avec le Calcium, l’homme a de la terre solidifiée en lui (squelette) et avec la Silice une forme céleste. La silice l’élance vers le haut.

Entre les deux, le carbone, facteur de formation dans les plantes, est le bâtisseur des armatures végétales. Il met de l’ordre et associé à l’azote il induit la germination.

.

Les HE, comme les papillons qui fécondent, sont l’astral de la plante !

.

blank

                            La centrale thermique à Arlesheim

.

4ème conférence …

Le fumier, qui pue comme les huiles essentielles, représentent l’astral de la plante. On peut utiliser pour traiter la végétation deux préparations de base :

  1. La « 500 » faite de bouse macérée l’hiver dans une corne de vache = fait pousser
  2. La « 501 » faite l’été avec de la silice = germination (tire vers le haut) : graines

.

5ème conférence …

Il faut un « rapport de qualité » réciproque entre le Calcium et l’hydrogène, comme entre Oxygène et l’Azote

L’ortie apporte Soufre + K+ Ca + Fer

Les sels de potasse (KOH) stimule les troncs

L’écorce de chêne apporte du Calcium, à utiliser si l’étherique est trop fort.

Taraxacum apporte K et Silice.

.

6ème conférence …

.

Plantes à croissance rapide (Calcaire) = organes annuels ex.: légumes)

Plantes à croissance lente (Silice) = fructification

Pour éloigner les parasites, on peut préparer des « Poivres » d’insectes ou de campanules qui seront répandus autour des champs à protéger …

Le purin de Prèle sera utilisé pour les maladies dues aux champignons (excès d’eau)

.

7ème conférence …

.

Dans la nature, tout se tient, tout est solidaire :

Dans les arbres, le cambium est un sol vivant qui monte jusqu’aux branches

Les vers de terre assurent la régulation de la vitalité ethérique du sol

Les oiseaux complètent la réduction de l’astralité autour des arbres résineux jusqu’au niveau optimal (attrait réciproque).

Les mammifères ont un attrait réciproque pour les arbustes, les buissons et les vergers

Les champignons ont un attrait réciproque pour les prairies. 

Le monde des vers et des larves appartient au Calcaire, au minéral

Le monde des insectes et des oiseaux dépend de l’astral.

Répartition équilibrée d’un terroir = succès des récoltes.

.

8ème conférence …

.

L’alimentation du bétail nécessite des substances terrestres et des forces cosmiques.

Le contenu de l’intestin est proche parent de la masse cérébrale ! Ce « fumier abdominal » est une matière noble !

NB. les scientifiques se sont rendu compte depuis que les 4 intestins des ruminants permettaient de digérer la cellulose (sucre normalement indigeste) grâce à un ecosystème bactérien spécialisé, mais qu’en plus cet écosystème fournissait les protéines nécessaires à la croissance de la bête et à la synthèse de ses neuro-transmetteurs !

.

Alimentaion à base de racines = pour le neuro-sensoriel (ex.: carottes)

Alimentaion à base de forces radiantes pour le corps (ex.: graines de lin)

Alimentaion à base de plantes à longues tiges = pour le pôle métabolique (ex.: fleurs et fruits)

Alimentaion à base de tiges et feuilles de fabacées = zone médiane/rythmique (lait), exemple : le trèfle = processus de fructifiation passé dans les feuilles et tiges !

.

Evaporation à la lumière solaire du nutriment = sorte de fructification, idem cuisson chez l’humain. C’est le cas des plantes alpines, qui subissent un processus de cuisson solaire.

Pour l’engraissement du bétail, utilisez des aliments tendant à la fructification, des graines, exemple : betteraves, tourteaux d’oléagineux …

La tomate est un remède du foie, elle pousse à l’individualité, ne veut rien devoir aux autres, désir d’autonomie.

.

La biodynamie aujourd’hui

Rudolf Steiner, persuadé des bienfaits des forces cosmiques, de la Lune et des planètes sur les plantes, invente, en 1924, un mode de culture. Le phénomène est aujourd’hui en vogue chez les vignerons, notamment en France.

.

« Je vous préviens, ça va sentir fort : on a reçu 3 000 cornes de vaches avant-hier ! » Dans un hangar à l’écart du Clos Cigalus, près de Narbonne, Gilles de Baudus désigne le récent arrivage de sacs bosselés, qui double le nombre de cornes stockées là. De quoi traiter en biodynamie les seize domaines viticoles de Gérard Bertrand pendant une année. Son responsable des vignes plonge la main dans un sac, saisit trois cornes : « Une de l’Aubrac, une charolaise et une limousine, moins torsadée et à la pointe sombre. ». Sans sourciller, Gilles de Baudus montre comment il les remplira de bouse de vache, avant de les enterrer le temps d’un hiver. La matière organique transformée en compost sera ensuite diluée dans de l’eau, brassée dans un vortex pendant une heure puis, ainsi « dynamisée », épandue dans les vignes. A raison de 100 grammes de bouse par hectare, la dose est pour ainsi dire homéopathique.

.

Voilà ce que la culture en biodynamie nomme la « préparation 500 ». Ou « bouse de corne ». Parmi les traitements autorisés dans ce type d’agriculture, elle en est un pilier. L’autre préparation-phare est la 501 – de la poudre de silice bourrée dans la corne. La première favoriserait l’enracinement et la fertilité du sol, la seconde améliorerait la vigueur de la plante. Pourquoi une corne de vache comme contenant ? Pour son lien avec le vivant : quand l’animal rumine, elle pointe vers le ciel et attirerait les forces cosmiques vers la Terre …

.

En conclusion =

L’agriculture bio-dynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux êtres humains. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du «vivant», acquise par une vision qualitative et globale de la nature. Elle considère que la nature est de nos jours tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir par elle-même et qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des Hommes grâce à des procédés «thérapeutiques» :

https://www.anthroposophie.ch/fr/agriculture-alimentation/sujets/articles/lagriculture-biodynamique.html

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils