Cornus

alt    CORNUS SANGUINEA

Le cornouiller sanguin est un arbuste à feuilles caduques de la famille des cornacées mesurant de 1 à 5 mètres de haut. Il doit son nom à la teinte rouge sang de ses feuilles à la fin de l’été. Les jeunes branches exposées à la lumière du soleil prennent également une couleur rouge brillant. Ce phénomène est dû à la présence d’un pigment de la famille des anthocyanes. L’arbuste est utilisé pour ses propriétés ornementales. Les bourgeons sont opposés. Les tiges de l’année étaient autrefois employées en vannerie.

NOM FRANÇAIS : Cornouiller sanguin (Ang.: Red osier)

PRINCIPES ACTIFS : Glucoside, saponosides, tanins, anthocyanes.

INDICATIONS sous forme de bourgeons, en macérat glycériné (P. Henry) : « Remède des états thrombotiques aigus à l’infarctus en formation (avec Crataegus oxyacantha) : il résout l’infarctus néoformé, mais son complémentaire (Alnus glutinosa) sera le meilleur remède des suites de l’infarctus.

Avec Viburnum lantana, Cornus sanguinea est un excellent remède dhyperthyroïdie (maladie de Basedow) avec signes de thyrotoxicose, tachycardie, amaigrissement, tremblements des extrémités, exophtalmie …

Action cytologique : stimule les cellules de Kuppfer du foie ; stimule les mastocytes et plasmocytes de la moëlle osseuse. Activité sur la coagulation (allonge les constantes longitudinales) ».

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Bêta précipitines / Albumines / Zincum
  • Augmente les tests : Alpha 1 et Alpha 2 précipitines

MTC = San Zhu Yu / Cornus Officinalis : le fruit est acide et tiède, il a pour tropisme les méridiens du foie et des reins. Il chasse le froid et le Bi de l’humidité-froide dans les rhumatismes.

Indiqué dans la faiblesse des lombes et des genoux, les étourdissements, les sueurs spontanées, l’impuissance, dans les ménorragies et métrorragies.

 

Proches :

CORNUS MAS … Le Cornouiller mâle

CORNUS FLORIDA … Le Cornouiller à grandes fleurs (Amérique du nord)

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’arsenic (Kollitsch p. 344). Troubles digestifs et sueurs nocturnes chez un paludéen.

CORNUS CIRCINATA … Le Cornouiller à feuilles rondes (Amérique du nord)

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’arsenic (Kollitsch p. 344). Jaunisse avec aphtes et ulcérations de la langue, chez un paludéen.

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Questionnaire de santé gratuit

Faites un point sur votre santé grâce à notre questionnaire en ligne de plus de 120 questions. Recevez un rapport personnalisé avec votre tendance de santé.

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Fatigue – Asthénie

Fatigue – Asthénie   Définitions : La fatigue est un phénomène physiologique (baisse des performances induite par l’effort avec sensation désagréable) réversible après le repos.  

En savoir plus »
blank
Avez-vous été en contact avec le Covid-19 ? Découvrez notre test sérologique de vos anticorps 100% fiable et précis

Découvrez la médecine fonctionnelle

Souhaitez-vous faire un point sur votre santé ? 

Nous vous offrons une consultation gratuite avec Aline, notre experte naturopathe. Inscrivez vous simplement en cliquant à droite

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils