Print Friendly, PDF & Email

Il existe trois Eupatoires (astéracées américaines proches de l’artichaut) dans la matière médicale homéopathique :

  1. Eupatorium aromaticum (ca) Kollitsch p. 120. ou « Origan des marais ». Remède de l’inflammation des seins
  2. Eupatorium perfoliatum (ca) Kollitsch p. 120 ou « herbe à la fièvre ». Remède des états grippaux, avec céphalées, toux et courbatures
  3. Eupatorium purpureum (ca) Kollitsch p. 124, ou « herbe à la gravelle ». Remède de néphrite et de douleurs rénales

.

Elles sont riches en HE, résine et amers.

.

.

Eupatorium perfoliatum a pour symptôme cardinal des douleurs intenses dans les os – « comme si les os étaient cassés« . Ce seul symptôme a conduit à son utilisation réussie dans les cas de paludisme, de grippe et de fièvre. Eupatorium perfoliatum était le principal remède nécessaire pendant la pandémie de grippe de 1918 et a toujours été utilisé pour la grippe, comme pour le Covid-19, dès que son symptôme principal était présent.

.

En règle générale, la personne sera très agitée avec les douleurs, mais le mouvement ne soulagera pas la douleur. Ils se sentiront pire dans l’air froid et des fièvres peuvent réapparaître à intervalles réguliers (comme avec le paludisme).

.

blank

.

EUPATORIUM PERFOLIATUM essence spagyrique : Va à la profondeur des choses, à la cause. Agit sur le « mal à dire », la maladie. Ouvre la voie, le chemin de l’auto guérison; active le foie, la foi, force tranquille, émancipation. Rééquilibre dans les différents plans, nous remet debout quand on est « perforé », à bout, nous permet d’avancer vers le futur. Aide à ouvrir notre cœur pour pardonner, partager, échanger pour évoluer. 

.

Eupatorium purpureum (ca) :

blank

blank

.

Proche :

blank

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils