Gallium metallicum

 

Gallium metallicum

Remède du groupe de la Silice

alt   « Cendrillon »

 

Ce métal a été découvert par Lecoq de Boisbaudran en 1875. Mendeleïev en avait prédit l’existence, car il y avait un « trou » en dessous de l’Aluminium dans son tableau. Plus fort encore, il en avait prédit la densité et plusieurs propriétés.

 

Le Gallium est un métal de couleur argentée qui ressemble à l’Aluminium. Il s’allie facilement avec tous les métaux. On l’utilise pour réaliser des semi-conducteurs (transistors à l’Arséniate de Gallium), ainsi que des fours à micro-ondes. C’est le métal qui présente l’état liquide le plus étendu de tous les éléments (son point d’ébullition est élevé), déjà presque liquide à température ambiante, il fond dans la main ! Il n’est pas toxique et on ne lui connaît pas de rôle biologique.

Gallium

 

La lecture de la table de Mendeleïev permet d’observer :

 

  • à droite (colonnes 1 et 2) des éléments de structure (avide d’électrons, dont réduits)
  • à gauche (colonnes 3 à 6) des éléments de fonction (donneurs d’électrons, oxydants)
  • au centre, les métaux de transition : éléments de catalyse
  • les colonnes 7 (halogènes) et 8 (gaz rares) ont des comportements particuliers.

Certains homéopathes modernes, comme Jan SCHOLTEN et Edouard BROUSSALIAN, vont beaucoup plus (trop ?) loin. Ils considèrent que – un peu comme les poupées russes – les orbitales s’emboîtent les unes après les autres, de sorte qu’il est permis de penser que chaque nouvel élément intègre les notions développées dans les précédents :

 

Colonne : Thème :

 

  1. … Etre, le projet (Na et K)
  1. … Développement de soi, ébauche de réalisation (Mg et Ca)
  1. … Prise de conscience des autres (Al et Ga)
  1. … Conscience de l’environnement et travail utile (C et Si)
  1. … Valeur personnelle, expression de soi, arts (P et As)
  1. … Pouvoir, organisation des structures (O et S)


Les symptômes de Gallium :

 

— histoire personnelle ou familiale épouvantable : désespéré, il se sent responsable de tout le monde et ce très précocement (Carcinosinum)

 

— besoin d’être vu, remarqué, d’exister aux yeux des autres (tous les remèdes tuberculiniques), mais sous un aspect de gentillesse, on remarque une certaine rigidité qui fait penser à Silicea

 

— cherche désespérément à qui s’accrocher (Pulsatilla), impression que personne ne l’a jamais aidé, qu’il s’est épuisé et n’a jamais rien eu en retour de ses efforts

 

— besoin de tout contrôler, a soin de son apparence, amaigri et trais tirés par la fatigue et les épreuves (Arsenicum) mais s’il a peur de manquer, il a le désespoir de savoir que, quoi qu’il fasse, il restera avec les poches percées (contrairement à Arsenicum – Harpagon – qui accumule les acquis matériels). Dépense tout pour forcer son père ou conjoint à redonner des sous.

— craint les conflits, aversion pour toute personne qui hausse le ton (Magnesia carb.). Toujours une oreille attentive pour capter les émotions d’autrui (Phosphorus)

— cauchemars, insécurité permanente pire la nuit (Lachesis), impulsion à se faire mal (Naja)

— ne peut pas rester inoccupé (Sepia), veut tout maîtriser : « ma vie et celle des autres »

— désir de sucre et de chocolat, gastralgies ou ballonnements (Argentum)

— crises de tétanie, migraines, névralgies

— la musique fait pleurer : il a du mal à l’écouter (Natrum mur.). Aime la solitude et le silence (Silicea).


Problématique : remède tuberculinique (narcissisme primaire, problématique fusionnelle) insécurisé, qui se donne à fond pour le bénéfice de tout le monde, comme si la relation ne pouvait passer que par le biais de ce qu’il réalise pour autrui.

 

Cybernétique :

 

  • Silicea (sorte de « Cosette » du roman « Les misérables ») dépense le peu d’énergie qui lui reste à tenir l’autre à distance,
  • Pulsatilla (sorte de « Belle au bois dormant » survit au milieu des sept nains – reste en enfance – en attendant son prince charmant),
  • Gallium amaigrie, aux traits tirés, (sorte de « Cendrillon ») compense son vécu d’insécurité et son déficit affectif par l’hyperfonction (vers Luèse – Alumina), elle se sacrifie jusqu’à l’épuisement et la maladie. D’ailleurs en MTC, la relation poumon –> rein, c’est la « voie des eaux » … curieux que Gallium met. soit un métal liquide à la température du corps ?!

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan BNS12

Le Bilan biologique au service des médecines naturelles

Bilan BNS24

Le Bilan au service des médecines naturelles et des personnes en recherche de solutions homéopathiques

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Bilan Neurotransmetteurs

Une analyse des catabolites urinaires pour déterminer votre niveau de stress. A l'origine de nombreux problèmes de santé, il est indispensable de faire un point sur ses neurotransmetteurs pour s'assurer un équilibre émotionnel et un stress contrôlé.

Questionnaire de santé gratuit

Faites un point sur votre santé grâce à notre questionnaire en ligne de plus de 120 questions. Recevez un rapport personnalisé avec votre tendance de santé.

Questionnaire d'analyse de votre niveau de stress

Faites un point sur votre niveau et style de stress grâce à notre questionnaire en ligne et son rapport personnalisé. Grâce à nos différentes questions, nous pouvons vous aider à déterminer votre niveau de stress et son origine. A l'origine de nombreux problèmes de santé, il est indispensable de comprendre qu'elle peut être l'origine de votre stress.

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Maladie de Verneuil

Maladie de Verneuil Parmi les hidrosadénites, la maladie de Verneuil se caractérise par des lésions nodulaires, inflammatoires et douloureuses des grands plis (aisselles, aines) évoluant

En savoir plus »

Vessie hyperactive ?

Vessie hyperactive Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse de croisière.

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils