Print Friendly, PDF & Email

Graphites

 

Groupe des Charbons (Ch1) …  » Grosse, grasse, grise « 

.

 

Carbone impur (processus de fossilisation des forets de conifères du secondaire ?), cristallisé en lamelles hexagonales, gris noir, à l’éclat métallique, friable, gras au toucher.

 

Causalité : Il (elle) a supporté toutes les pressions … (ex.: les grossesses multiples qui diminuent le « feu de Ming-men ») = stagnation d’eau (prise de poids) et plénitude du pôle poumon qui ne peut se vider (donc dermatose).

 

Problématique : Un luétique timide qui n’a qu’une force … celle de l’inertie, qu’une ambition : ne pas souffrir !

 

Psyché : Hyper émotivité et sensiblerie des inactifs, perturbés par le plus petit incident. Sentiment inadaptation, d’insécurité, peur irraisonnée de changer d’état (il n’en a pas la force) = l’indécision est constante (Pulsatilla) !

 

Graphites a conscience qu’en lui-même tout est arrêté : manque de sensibilité, esprit lent (Baryta carb.) et déficience de la mémoire récente -> repli sur soi et immobilité (Calcarea carb.), mais extrême souci du détail, précision exagérée, garde la notion d’ordre (Arsenicum).

 

Soma : Anémie graisseuse par hypofonction métabolique et endocrine

1 – peau « qui pleure » (les maladies par plénitude viennent du fils) : peau sèche, épaisse, puis gluante « comme du miel » puis rapidement infectée, prurit avec sensation de brûlure interne avec engourdissement, atteinte élective des orifices et des plis :

 

  1. des paupières (orgelets, chalazions), fissures du coin des yeux, du pli rétro-auriculaire (oreille = rein), otite chronique jusqu’à l’otospongiose
  2. des bords du nez (croûtes ++), perte de l’odorat et sécheresse
  3. des plis sous-mammaires, mamelons fissurés (Castor equi)
  4.  herpès récidivant (anus et org. génitaux), transpiration partie ant. du corps
  5.  verrues du bord des ongles (Causticum), cicatrices chéloïdiennes (hypertrophiques)

.

Graphites

.

2 – les autres fonctions sont « ralenties » :

 

  1. obésité gynoïde sans hyperphagie : « embonpoint maladif  » (par rétention d’eau)
  2. douleurs d’estomac (améliorées en mangeant), mauvaise haleine, constipation
  3. règles peu abondantes et espacées, leucorrhées à la place des règles
  4. migraines ++ et frigidité (ou impuissance).

.

Modalités : aggravé par les chagrins et vexations, le froid, les courants d’air, le sel, le matin.

.

Cybernétique :

  1. Graphites(ch1) = insuffisance thyroïdienne et surrénalienne
  2. Pulsatilla (si) = insuffisance thyroïdienne et ovarienne
  3. Baryta carb. (ba) = insuffisance hypophysaire et pancréatique

 

Une plante le complète bien dans l’eczéma : Juniperus communis 1 DH

 

 

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils