La chirurgie esthétique

Print Friendly, PDF & Email

Les problèmes posés par la chirurgie esthétique

En 1994, aux USA, plus de 390 000 opérations de chirurgie esthétique ont été réalisées. Parmi les plus courantes :

  1. la liposuccion (enlèvement de la graisse sur diverses régions du corps, parfois replacée ailleurs),
  2. les rhinoplastie et plasties mammaires
  3. les liftings avec (ou sans) injections de collagène.

Ces interventions sont des actes chirurgicaux aux conséquences physiologiques, mais aussi psychologiques pas toujours maitrisées.

JungPsycho

Il a été proposé l’hypothèse d’une relation entre « mauvaise image corporelle » et chirurgie esthétique. D’un côté, nous avons la réalité de l’apparence physique, de l’autre la perception de l’image de soi, qui va dépendre des expériences vécues dans l’enfance et l’adolescence, l’influence des normes et des attentes sociales, enfin l’estime de soi. La demande de chirurgie esthétique est maximale lorsque l’image corporelle est insatisfaisante.

Il y a donc présence de conflits intra-psychiques et « déplacement » sur le corps, sous la forme d’une recherche de perfection physique insatiable (ex.: Platina en homéopathie). On observe d’ailleurs un haut niveau de psychopathologie :

En préopératoire …

  • 70% de troubles de l’image corporelle
  • 35% de désordres de la personnalité (névrose obsessionnelles ou border-lines)
  • 15% de psychotiques

D’ailleurs parmi ces patients, les résultats sont rarement bien évalués, car le niveau d’insatisfaction est constant. Ce qui explique qu’en aucun cas, le chirurgien ne doit « donner corps à la psychose » : cas des transsexuels !

Résultats postopératoires …

  • 55 % de perturbations émotionnelles accrues
  • 15% de dépression !
blank
Il faut aussi prendre en compte les complications éventuelles, comme les « coques » sur plasties mammaires :
sorte de rétraction fibreuse globale qui modifie l’aspect du sein et peut nécessiter une réintervention.
NB. il est possible de prévoir celles-ci, plus fréquentes chez les patientes en hyper Gammaglobulinémies.

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils