La génétique (MARIEB ch.29)

La génétique

Le noyau des cellules humaines (à l’exception des gamètes) renferme 46 chromosomes, organisés en 23 paires homologues (un provient du père, l’autre de la mère). Ceux-ci codent les mêmes traits, mais ne mènent pas nécessairement à l’expression identique de ces traits. Une de ces paires détermine notre sexe génétique (XX ou XY).

  • 30% de notre ADN sert à fabriquer des protéines
  • 30% sert à la détoxication
  • 5% à gérer les graisses et les sucres
  • ~ 20% a des fonctions diverses (stockage d’informations ?)…

  la dysmorphie des chromosomes sexuels !

Probabilités des différents génotypes de phénotypes à la suite de l’union de deux parents hétérozygotes : grille de Punnet

Le problème des gènes récessifs et dominants ou codominants détermine le génotype de tel ou tel trait. Ainsi, les groupes sanguins (ABO), la couleur de la peau (ABC), des yeux et des cheveux (hérédité polygénique).

 

Le système HLA (bras court du 6ème chromosome) code pour l’immunité :

La présence de certains antigènes HLA reste une prédisposition à certaines maladies.
Il faut bien comprendre que la présence de cet antigène ne déclenche pas obligatoirement la maladie, mais que cet antigène est retrouvé beaucoup plus fréquemment chez les porteurs de la maladie. Il existe 6 déterminants : HLA A, B et C / HLA DR/ DQ/DP

Exemples :

  • maladie de Hodgkin HLA A 1 39 % sujets sains 32 %
  • leucémie lymphoïde aiguë HLA A 2 63 % sujets sains 37 %
  • Hémochromatose HLA A3 75 % sujets sains 26%
  • syndrome de Behcet HLA B5 41 % sujets sains 10 %
  • syndrome de Fiessinger HLA B 27 76 % sujets sains 8 % / uvéite antérieure B 27 52 % sujets sains 9 % / spondylarthrite ankylosante B27 90% sujets sains 8 %
  • thyroïdite de Quervain HLA B 35 70% sujets sains 15 %
  • syndrome de Goodpasture HLADR2 88% sujets sains 32 % / sclérose en plaques HLA DR2 59 % sujets sains 25 % / narcolepsie HLA DR2 100% sujets sains 25 %
  • myasthénie HLADR3 50 % sujets sains 28 % / maladie cœliaque DR3/7 34 % sujets sains 1% / LED DR 3 70 % sujets sains 28 %
  • polyarthrite rhumatoïde HLA DR4 50% sujets sains 19 % / maladie de Berger HLA DR4 49 % sujets sains 19 %
  • cancer de la thyroïde HLA DR7 est retrouvé dans 52% des sujets atteints
  • somnanbulisme ( certaines formes) DQB 1.04 et DQB 1.05
  • Etc …

blank

La régulation de l’expression génique se fait à trois niveaux :

  1. dans l’ADN non codant (recherches en cours)
  2. dans l’ARN non codant : les « transposons » (prix Nobel 2006)
  3. dans l’épigénétique (inhibition ou activation de telle ou telle séquence d’ADN)

Connaissez-vous les télomères ?

Ce sont les extrémités de vos chromosomes. Comme les capuchons de vos lacets, ils protègent vos chromosomes qui contiennent tout votre code génétique. Or toutes les études scientifiques sur le sujet arrivent à la même conclusion : de la longueur de vos télomères dépenderait la qualité de votre longévité. Plus vos télomères sont longs, plus vous avez de chance de vieillir en bonne santé. Plus ils sont courts plus votre vieillissement est rapide.

Les vitamines aident à protéger vos télomères sur le long terme en régulant le métabolisme d’un acide aminé. Une étude américaine de 2009 a montré des résultats incroyables avec des télomères qui sont devenus… plus longs !

Au contraire, lorsque vous avez trop de sucre dans le sang, vos cellules se “caramélisent” (glycation) : les conséquences sont terribles pour vos télomères.

 

Le secteur des « maladies métaboliques », ou héréditaires est « en plein developpement » et ce pour plusieurs raisons :

1/ on les connaît de mieux en mieux. Il en existe environ 7 000 ! Parmi celles-ci, certaines sont plus fréquentes et plus invalidentes que d’autres.

2/ on les dépiste de plus en plus fréquemment : 250 d’entre-elles bénéficient aux USA d’un dépistage pré-natal en routine.

3/ on surveille mieux les « isolats génétiques » qui augmentent la fréquence de ces maladies métaboliques :

  • Consanguinité (exemple : mariage entre cousins)
  • Conditions géographiques (ex.: iles, villages des hautes vallées de montagnes)
  • Culturels (ex. : les Rom en Europe, 12 millions de personnes à présent !)
  • Religieux (ex. : juifs).

 

4/ des solutions (partielles ou complètes) commencent à se faire jour, avec pour objectif la « thérapie génique » qui permettra de remplacer spécifiquement les gènes déficients. Mais qui jusqu’à maintenant n’a fonctionné que sur un petit nombre de cas (cf. Le « Téléton »).

Ces affections ont un mécanisme commun :

Un produit « A » va donner un produit « B » utile dans la chaine métabolique, grâce à une enzyme « E ».

MalGenetiques

Si les 2 parents ont une déficience du gène codant cet enzyme (la mère seulement si chromosone X : les garçons seront seuls touchés. Exemple : hémophilie, daltonisme), celle-ci sera inactive, avec deux conséquences :

  • accumulation du précurseur A (qui peut avoir des effets toxiques)
  • carence du produit fini B (avec des conséquences struturelles ou fonctionnelles qui peuvent être graves)

Conséquences :

  • Altérations hématologiques (ex. : maladie de Gaucher …)
  • Déformations osseuses (ex.: Gangliosidose)
  • Troubles du tonus et neuromusculaires (ex.: Leucodystrophie, maladie de Lesch-Nyhan …), hyperactivité
  • Déficit mental progressif (ex.: Phénylcétonurie, maladie de Hurler …)
  • Symptômes oculaires très particuliers (ex.: maladie de Wilson, maladie de Tay-Sachs …)

MuscularDyst

Les solutions et remèdes…

  • Des régimes alimentaires particuliers (riches en oméga 3, pauvres en certains acides aminés …)
  • L’utilisation de chélateurs (ex. le Zinc dans la maladie de Wilson)
  • Apporter le gène qui manque (cf. le « plan génome »), grâce au « génie génétique »

NB. On a bien sûr intérêt à dépister tôt ces maladies métaboliques (parfois difficile du fait de la croissance plus ou moins rapide de l’enfant et du fait qu’il ne parle pas !).

 

 

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Questionnaire de santé gratuit

Faites un point sur votre santé grâce à notre questionnaire en ligne de plus de 120 questions. Recevez un rapport personnalisé avec votre tendance de santé.

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

La trisomie 21

La trisomie 21  La trisomie 21 (ou « syndrome de Down ») constitue une des aberrations chromosomiques les plus fréquentes. Sa fréquence se situe aux environs de 1 cas

En savoir plus »

Laryngites

Laryngites aiguës et chroniques . A/ Les laryngites aiguës = toux sèches … 2 zones ORL : glottique : de l’enrouement à l’aphonie sous glottique

En savoir plus »

Etats limites

LES ETATS LIMITES : Ils correspondent aux « border-lines », pathologies du narcissisme. C’est le destin des sujets qui ont commencé la crise oedipienne, mais

En savoir plus »
blank
Avez-vous été en contact avec le Covid-19 ? Découvrez notre test sérologique de vos anticorps 100% fiable et précis

Découvrez la médecine fonctionnelle

Souhaitez-vous faire un point sur votre santé ? 

Nous vous offrons une consultation gratuite avec Aline, notre experte naturopathe. Inscrivez vous simplement en cliquant à droite

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils