Print Friendly, PDF & Email

La Klamath

.

Les microalgues ont été parmi les premières espèces présentes sur Terre ; on parle de 4 milliards d’années. Les applications industrielles des microalgues sont aujourd’hui l’aquaculture, les compléments alimentaires et les cosmétiques. Quel avenir pour les microalgues ? Avec leur nombre gigantesque et leur extrême diversité biologique, les microalgues offrent un éventail impressionnant pour effectuer des synthèses chimiques de produits qui peuvent intéresser l’humanité.

.

Produite dans le lac Klamath en Oregon, c’est une micro algue bleu-vert connue depuis le début du 20ème siècle. C’est un aliment riche en vitamines et minéraux, particulièrement adapté aux périodes de récupération de compétition ou de blessure.

.

Les propriétés de cet « alicament » nommé « Klamath » sont celles de ses nombreux composants. Selon ses adeptes, on peut classer les propriétés de cette micro-algue en 6 catégories :

.

1. Détoxination de l’organisme : ses antioxydants protègent les cellules de notre corps contre les radicaux libres. L’algue « Klamath » fixe les composants toxiques qui proviennent des métaux lourds, des métaux radioactifs, des herbicides et des pesticides. Ensuite, le polysaccharide de sa membrane se charge d’éliminer ces différents « poisons corporels ».

.

2. Activation de l’énergie physique et du système nerveux : cette algue miraculeuse exerce une action revitalisante pour le corps. En plus, elle dynamise l’activité cérébrale et les capacités intellectuelles. Avec «Klamath », la mémoire deviendrait plus vive et la concentration plus importante. Cette algue « Klamath » agirait aussi comme un antidépresseur naturel. Avec la détente de l’esprit et l’amélioration de l’humeur, le sommeil deviendrait facile et l’attachement à la vie prendrait la place du désespoir et de la détresse. Chez les enfants, les troubles de comportement à l’école ou à la maison diminueraient.

.

3. Amélioration de l’immunité naturelle de l’organisme : l’algue « Klamath » activerait la production des lymphocytes T et B dans le sang et permettrait au corps de mieux résister aux attaques du milieu extérieur (infections microbiennes et même virales).

.

4. Equilibre du métabolisme : avec une digestion plus facile, les sucres seraient mieux assimilés. L’activité du pancréas (l’insuline naturelle) serait régulée et l’appétit pourrait diminuer. Les problèmes de surpoids et de l’obésité pourraient être traités.

.

5. Pouvoir anti-inflammatoire : en inhibant l’enzyme COX2 avec son polysaccharide, « Klamath » agirait comme un « anti-inflammatoire naturel ». Son effet dépasserait celui du plus puissant des anti-inflammatoires chimiques.

.

.

6. Pouvoir reconstituant : l’algue « Klamath » régénèrerait les cellules nerveuses et ralentirait les signes de vieillissement comme les rides et le relâchement de la peau. Elle agirait sur les cellules souches de la moelle osseuse et faciliterait leur migration vers les organes. Ces propriétés peu communes entraîneraient la reconstitution des tissus affectés après un accident corporel (blessures…) ou suite à un infarctus du myocarde (muscle cardiaque)! « Klamath » pourrait aussi aider à régénérer en partie les tissus du foie, des muscles, de la peau et même des cellules nerveuses (cerveau et moelle épinière)!

.

Analyse comparée :

IMG_3007

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils