La viscum-thérapie

Une immunostimulation antitumorale puissante !

la « viscumthérapie« 

 

R. Steiner attira l’attention sur le fait que les tumeurs cancéreuses sont la marque d’une défaillance globale des forces formatrices de l’organisme. Il utilisa, avec la doctoresse Ita Wegman dès 1922, le gui dans le traitement du cancer (première et seule immunothérapie disponible à l’époque !).

De nombreuses études ont depuis lors été effectuées dans les centres hospitaliers universitaires, surtout dans le cadre de soins palliatifs : le VAF (viscum album fermenté ou ISKADOR) ne modifie bien sûr pas le pronostic de ces malades, mais augmente en moyenne de 50% leur durée de survie, tout en améliorant les conditions de celle-ci. C’est actuellement en Allemagne le médicament le plus couramment utilisé en cancérologie.

 

blank

 

Le Gui, lauranthacée, plante dioïque primitive est un épiphyte (pas de racines = s’isole de la terre) hémiparasite des arbres, de symétrie radiaire parfaite, qui fleuri l’hiver (à contre-saison, comme le Houx et l’Hellébore). Pour le biochimiste, il contient des alcaloïdes, saponosides et viscotoxines : substances à la fois cytostatiques et immuno-stimulantes.

blank

Il est utilisé après fermentation et ultracentrifugation (Iscador) et classé en différentes sortes, selon l’arbre qui le porte. Ainsi on distingue :

  • VAF Quercus (le gui du chène) …  tumeurs de l’homme
  • VAF Mali (le gui du pommier) … tumeurs de la femme jeune
  • VAF Abiestis (le gui du sapin) … tumeurs ORL
  • VAF Pini (le gui du pin) … la femme ménopausée, leucémies et lymphomes (+ Hg)
  • VAF Ulmi (le gui de l’orme) …  tumeurs bronchiques (+ Hg)

 

Utilisé selon les indications de R. Steiner en séries de 7 injections, tous les 2 à 3 jours (selon la gravité du cas et l’état général du patient), en variant les concentrations :

  1. 0,1 microgramme / 1 microg / 10 microg = poussée de multiples verrues
  2. 10 microgr / 0,1 milligramme / 1 mgr = carcinome in situ, ou immunostimulation après exérèse
  3. 0,1 milligramme / 1 mgr. / 10 mgr = envahissement ganglionnaire
  4. 1 milligramme / 10 mgr / 20 mgr = métastases multiples.

 

Notre expérience le confirme comme ayant un effet dynamisant et euphorisant notable, surtout dans les concentrations faibles (10 microgr / 0,1 milligramme / 1 mgr), les injections plus concentrées (10 mgr / 20 mgr) fatiguant plus les malades (réactions thermiques parfois nettes) ont moins ma faveur. La biologie classique objective une augmentation nette des lymphocytes NK et des éosinophiles.

 

On choisit un gui de feuillu ou de conifère et on l’associe à des métaux en D6, selon l’âge, le sexe du patient et l’organe atteint :

  • Argentum …  tumeurs du rein et du système uro-génital
  • Mercurius vivus … tumeurs de l’intestin et du système lymphoïde
  • Cuprum  …  tumeurs du foie, de la VB, de l’estomac

 

Il faut envisager de 3 à 6 ans de traitement, en augmentant peu à peu la durée des pauses thérapeutiques entre les cycles. Le VAF ne doit pas être utilisé en cas d’hypertension intracrânienne ou de fièvre (plus de 38°).

 

blank

Le bon effet du traitement est classiquement suivi en Suisse à la « Lucas clinic » et à la « Ita Wegman clinic » par l’harmonisation des images des cristallisations sensibles (moins de vacuoles) et par l’amélioration du rapport Cuivre/Fer sérique.

 

blank

 

N.B. A noter deux effets moins connus, mais tout aussi appréciables de la Viscum thérapie :

1/ hypotenseur et rajeunissant du système vasculaire (à utiliser alors en concentrations faibles uniquement).

2/ anti convulsivant / épileptique (démontré sur les teintures de bourgeons par P. Henry en 1960).

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan BNS12

Le Bilan biologique au service des médecines naturelles

Bilan BNS24

Le Bilan au service des médecines naturelles et des personnes en recherche de solutions homéopathiques

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Bilan Neurotransmetteurs

Une analyse des catabolites urinaires pour déterminer votre niveau de stress. A l'origine de nombreux problèmes de santé, il est indispensable de faire un point sur ses neurotransmetteurs pour s'assurer un équilibre émotionnel et un stress contrôlé.

Questionnaire de santé gratuit

Faites un point sur votre santé grâce à notre questionnaire en ligne de plus de 120 questions. Recevez un rapport personnalisé avec votre tendance de santé.

Questionnaire d'analyse de votre niveau de stress

Faites un point sur votre niveau et style de stress grâce à notre questionnaire en ligne et son rapport personnalisé. Grâce à nos différentes questions, nous pouvons vous aider à déterminer votre niveau de stress et son origine. A l'origine de nombreux problèmes de santé, il est indispensable de comprendre qu'elle peut être l'origine de votre stress.

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Vessie hyperactive Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse de croisière.

En savoir plus »

La dysphagie

La dysphagie Manger, boire, autrement dit déglutir, est une fonction vitale au même titre que respirer. Il nous est tous arrivé, un jour, d’avaler de

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils