Le lithium

Ce métal, nécessaire pour la fameuse transition énergétique, attise toutes les convoitises.
Print Friendly, PDF & Email

Le lithium est utile pour les batteries des ordinateurs, des téléphones portables, des voitures électriques, ainsi que pour les éoliennes. 

Jusqu’à présent, le monde tournait au pétrole. Pourrait-il, demain, tourner au lithium ? 

À quoi sert le pétrole ? 

Avant de jeter le pétrole aux oubliettes, il est bon de se rappeler combien les êtres humains du XXIe siècle en sont dépendants. Le pétrole fournit :

  • le carburant et les lubrifiants ;
  • les plastiques issus de la pétrochimie ;
  • les engrais à base de pétrole ; 
  • le goudron et l’asphalte qui permettent de faire les routes ;
  • la paraffine, utilisée pour conditionner la nourriture congelée ;
  • les deux tiers des vêtements ;

.

Supprimez le plastique, l’asphalte et la plupart des vêtements et une bonne partie de votre quotidien disparaît. Dit autrement, passer du pétrole à l’électrique dans les modes de transport ne va pas faire cesser l’utilisation du pétrole. Ce n’est qu’une toute petite partie du problème…

En clair, malgré les discours ambiants en faveur des véhicules électriques et des éoliennes, la fin de l’extraction du pétrole n’est pas pour demain ! Est-ce que cette évolution permettra néanmoins de réduire les émissions de CO2 ? Peut-être. Mais à quel prix ? 

.

L’or blanc caché ?

En réalité, la course au lithium et aux métaux rares est plus une priorité économique qu’écologique. Ce métal alcalin sert pour toutes les batteries. 

.

blank

.

C’est une matière première indispensable pour le développement des objets connectés. Ces derniers sont en plein essor. Et le développement de la 5G devrait accroître encore leur attractivité. 

Le soudain enthousiasme partagé des industriels et des écologistes pour un monde électrique n’est peut être pas fondé sur les mêmes causes… Et la transition écologique voulue par le gouvernement français n’est qu’un habillage astucieux d’une nouvelle politique industrielle. 

Malheureusement, ce lithium se trouve souvent sur des sites naturels exceptionnels ou préservés. Ce sont des régions qui n’ont pas été défigurées par l’industrialisation et l’urbanisation rampante. 

En Europe, c’est au nord du Portugal que se trouvent les plus grandes réserves du précieux métal alcalin. C’est une région agricole un peu oubliée du monde. 

En Amérique Latine, c’est le désert de sel d’Atacama qui attire les entreprises minières.  C’est là que se trouveraient au moins 40% des réserves de lithium du monde. La région est appelée le “triangle d’or” du lithium, ou le triangle ABC car elle est partagée entre l’Argentine et la Bolivie, et le Chili. 

.

Que faut-il penser de cette “révolution verte” ?

Pour l’instant, il s’agit davantage d’une substitution énergétique que d’une transition énergétique. On utilise un peu moins de pétrole et un peu plus de métaux… Rien n’est proposé pour limiter la pollution liée aux grands changements numériques que nous sommes en train de vivre. 

.

En France, près de 75% des travaux de rénovation des habitations réalisés en 2020 n’ont pas pris en compte l’isolation. Or le chauffage et la climatisation font partie des activités humaines les plus polluantes qui existent…

Bref, la consommation reste le moteur du monde. Personne n’est encore réellement motivé pour faire les sacrifices et les investissements nécessaires pour développer une “véritable économie verte.”

Au niveau politique et médiatique, nous manquons d’une vision d’ensemble sur l’utilisation des ressources naturelles et sur leur effet sur l’environnement. À moins que Jean-Marc Jancovici, l’ingénieur qui prévoit l’effondrement des ressources d’ici 50 ans, n’ait raison.

Une fois que les niveaux de pétrole, de cuivre et de minéraux seront trop bas pour continuer à alimenter la surchauffe du monde, les êtres humains seront obligés de s’adapter et d’effectuer des changements drastiques !

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils