Le plomb

Print Friendly, PDF & Email

Les symptômes de l’intoxication au plomb ou « Saturnisme »

.

Maladie caractérisée par l’intoxication au plomb, le saturnisme touche chaque année plusieurs centaines de personnes, et surtout des enfants. Si le dépistage de cette maladie, la réhabilitation de l’habitat ancien et la suppression des carburants plombés ont permis une importante diminution du nombre de cas de saturnisme depuis les années 1990, il reste encore plusieurs sources d’intoxication au plomb dans l’environnement.

.

Le plomb se retrouve dans les peintures anciennes, poussières, les vieilles tuyauteries… L’absorption du plomb est respiratoire quand il est sous forme de vapeurs ou de poussières fines. Dans tous les autres cas, elle est digestive. Chez l’adulte, l’absorption digestive du plomb est faible (5 à 10 %). Elle est beaucoup plus importante chez le jeune enfant (40 à 55 %). Elle est augmentée par la carence en fer, en vitamine D et les régimes pauvres en calcium. Le plomb n’est que très lentement éliminé par l’organisme, il a donc tendance à s’accumuler et à intoxiquer les tissus. Le plomb ne joue pas de rôle physiologique chez l’Homme. Sa présence dans l’organisme est donc indicatrice d’une contamination.

.

Effets du plomb

Les effets de l’intoxication apparaissent sans seuil. Ils dépendent de sa quantité dans le sang. Parmi eux :

– A 50 microgrammes : troubles cognitifs (troubles de l’attention, hyperactivité, difficultés d’apprentissage), petit poids à la naissance quand l’enfant a été exposé pendant la grossesse, retard de développement, baisse de l’acuité auditive.

– Jusqu’à 100 microgrammes : baisse de points de quotient intellectuel.

 

– A 500 microgrammes : encéphalopathies, neuropathies, retard de la maturation sexuelle et pubertaire, moindre fabrication de vitamine D.

– A 1000 microgrammes : anémie, encéphalopathies sévères, ralentissement du transit digestif.

– A plus de 1000 microgrammes : risque de décès. 

Un excès de plomb peut aussi entraîner des coliques saturnines, des douleurs abdominales, des perturbations de la pression artérielle, de la fonction rénale et de la reproduction. Chez la femme enceinte intoxiquée par le plomb, il existe des risques d’avortement, d’accouchement prématuré ou d’hypertension artérielle gravidique.

.

Diagnostic : la mesure de la plombémie

Pour diagnostiquer un cas de saturnisme, le médecin procède à des questionnaires et demande un dosage de la plombémie (taux de plomb dans le sang). Une plombémie « normale » est inférieure à 50 mg/L. 

.

A savoir : Les consultations médicales pour le suivi du saturnisme ainsi que les examens complémentaires comme la plombémie sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie pour les enfants de 0 à 18 ans et les femmes enceintes.

.

blank

.

Traitements

Le traitement du saturnisme comprend l’élimination de la source responsable de l’intoxication et, en fonction du taux de plomb relevé dans le sang, de la prise de médicaments « chélateurs ». Ce type de médicaments se lient au plomb présent dans l’organisme et participent à son élimination. 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Aliments et cancers

Print Friendly, PDF & Email

Alimentation et prévention du cancer . Le cancer est une prolifération anarchique de cellules anormales. Ces cellules forment des amas, les tumeurs, qui envahissent les

En savoir plus »

Maladie de Verneuil

Print Friendly, PDF & Email

Maladie de Verneuil . Parmi les hidrosadénites, la maladie de Verneuil se caractérise par des lésions nodulaires, inflammatoires et douloureuses des grands plis (aisselles, aines)

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils