Print Friendly, PDF & Email

Le Massage Acupressure (Tui Na)

.

Qui n’a jamais rêvé de vivre plus de 100 ans en pleine forme et en pleine santé ? Selon le Dr Nadia Volf, stimuler l’énergie du bout de vos doigts et activer ces points sur votre corps pourraient bien être la solution. Dans une interview inspirante, cette personnalité hors du commun vous dévoile les « 12 points clés » de la longévité pour prendre soin de vous au fil des ans.

.

Il existe des preuves des bienfaits de la stimulation des points d’acupuncture. Comment expliquer que la médecine ne reconnaisse toujours pas l’existence des méridiens ? Je suis étonnée, comme vous. Il existe pourtant plus de 100 000 articles dans les plus grandes revues scientifiques qui mettent en évidence les bienfaits de la stimulation des points bioénergétiques. Grâce à une méthodologie en double aveugle très stricte, les recherches ont déjà prouvé que stimuler les points situés sur ces méridiens est statistiquement plus efficace contre les douleurs que stimuler d’autres zones qui ne sont pas actives. Cette efficacité est comparable à celle des médicaments contre les douleurs, notamment la morphine. Certains travaux sont menés sur des animaux, évitant tout risque d’effet placebo. Aujourd’hui, l’acupuncture est enseignée à la Faculté de médecine et énormément de services hospitaliers utilisent l’acupuncture. Chaque année, dans notre formation universitaire de DIU d’acupuncture scientifique à la faculté de médecine de l’université Paris-Saclay, nous voyons arriver des médecins du monde entier et de toutes les spécialités : anesthésistes, oncologues, neurologues, généralistes, gynécologues, pédiatres, ORL et autres, qui désirent apprendre. Donc, je crois que la médecine a déjà fait énormé- ment de progrès. Pour moi, la question n’est pas de croire ou non en l’acupu- ncture, mais plutôt de connaître ou de ne pas connaître. Ne pas prendre en compte l’efficacité de la stimulation des points bioénergétiques, scientifi- quement prouvée, relève aujourd’hui de l’ignorance.

.

Le massage acupressure (Tui Na) est une spécificité chinoise qui prend en compte les méridiens et les points d’acupuncture du corps, il fait partie de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Tui Na est un mot signifiant pousser (Tui – 推) et saisir (Na – 拿). Ce massage consiste en des techniques et manœuvres qui, soit dispersent les blocages énergétiques, soit stimulent ou tonifient l’énergie. Il agit sur les zones réflexes pour tonifier et stimuler l’organisme et l’esprit. Son objectif est de faire circuler et rééquilibrer les énergies. C’est un véritable outil de soulagement pour la plupart des problèmes de santé, il peut aussi être utilisé en prévention. D’ailleurs, chaque hôpital chinois possède un service de Tui Na, qui est l’équivalent des services de physiothérapie en Occident.

.

.

Détente, mais surtout thérapie

Le Tui Na agit sur les différentes parties et fonctions du corps, même internes, par action réflexe. Il élimine les blocages et stimule les capacités d’auto-guérison de l’organisme. Il favorise la circulation sanguine et énergétique et contribue à diminuer la douleur. Souvent employé en combinaison avec d’autres thérapies de la MTC (moxas, ventouses, acupuncture, ostéopathie, Qi Gong, etc …), le massage chinois est utilisé pour soulager un grand nombre de maux fonctionnels (nervosité, constipation, migraines, rhume) et d’affections liées au système musculo-squelettique (douleurs articulaires, tendinite, bursite, etc …).

.

On peut aussi y avoir recours simplement comme massage de détente ou pour une « harmonisation énergétique », mais le Tui Na est à la base thérapeutique et il se classerait, selon les critères occidentaux, dans la catégorie des massages dynamiques.

.

blank

En pratique

Une séance typique se déroule sur une table de massage (ou un matelas posé au sol), d’une durée de 60 à 120 minutes, directement sur le corps (avec des huiles) ou avec des vêtements légers. Selon la problématique de la personne (douleurs dorsales, maux liés aux organes internes, maux de tête, etc.), la séance inclus différents massages : de la nuque, du dos, des bras, des jambes, des pieds, du ventre, du crâne, du visage, etc. …

Le traitement peut également inclure la pose de ventouses ainsi que diverses méthodes (moxa) et l’utilisation d’huiles essentielles. La détente est à la fois physique et psychologique, les émotions libérées pouvant d’ailleurs être verbalisées durant la séance.

.

Bibliographie : « TUI-NA, le véritable massage traditionnel chinois » Tomes 1 et 2 (ANTONI Charles – L’Originel 1997)

.

blank

.

L’acupression peut se pratiquer sur soi-même. Est-ce vraiment efficace quand on le fait seul ?

Bien sûr, là encore, des travaux démontrent la puissance de l’action digitale sur les points bioénergé- tiques. Ils sont aussi tangibles que les articulations ou les organes. Nous sommes nés avec ces points, même les poissons en ont ! C’est comme un clavier d’ordinateur que vous auriez à disposition pour prendre soin de vous. Que vous soyez chez vous, en vacances, dans le train ou au bord de la mer, vous pouvez pratiquer sur vous et sur vos proches.

Vous pouvez obtenir un soulagement immédiat en cas de nausées, par exemple, en massant le point situé à trois travers de doigt du poignet. Vous pouvez aussi arrêter un saignement de nez chez l’enfant, même en balade au milieu d’une forêt, stopper une crise d’asthme ou aider quelqu’un qui fait un malaise ou des convulsions. 

.

Comment savoir si on stimule le point correctement ?

J’ai écrit plusieurs livres sur les dif- férents points pour pratiquer seul ou en famille, en toute sécurité. Chaque fois, il y a un schéma clair qu’il suffit de suivre pour bien repérer les points. Il est important d’avoir en tête que le corps a naturellement prévu l’empla- cement du point à stimuler.

En chinois, on l’appelle xue, « le trou, le creux, l’espace vide », c’est-à-dire l’endroit où enfoncer son doigt. Il s’agit d’une dépression dans les tissus, les fascias ou les articulations, très facile à reconnaître quand on palpe la peau. Avec le doigt, personne ne se trompe, pas même les enfants.

.

L’acupression est-elle aussi précise qu’une aiguille ?

Les aiguilles sont plus précises, car elles mesurent 0,16 à 0,20 mm de diamètre. Que ce soit avec le doigt ou avec l’aiguille, si vous touchez à côté, c’est comme si vous mettiez la clé à côté de la serrure : vous ne casserez pas la porte, mais il n’y aura pas d’effet.

Le plus important, c’est d’abord de repérer l’emplacement du point, le « bon bouton ». Gardez à l’esprit que le doigt est beaucoup plus large que le point, donc vous couvrez forcément la zone à stimuler.

.

À quoi correspondent les 12 « points merveilleux » ?

C’est une histoire touchante et passionnante. Elle nous vient du XIIe siècle, lorsque les Mongols envahissaient la Chine. C’était une période de guerres, d’épidémies, de faim et d’oppression. La population était dévastée physiquement et psychologiquement. L’acupuncture était interdite, mais des maîtres taoïstes passaient secrètement dans les campagnes pour soigner les villageois et les aider à résister. Leur venue était annoncée de bouche à oreille, on les attendait comme des sauveurs.

Quand ils arrivaient, les personnes malades étaient rassemblées dans une maison ou dans la forêt. Ces médecins errants ne disposaient que de quelques minutes avant l’arrivée des gardes. Leur technique consistait à stimuler 12 points qui pouvaient tout soigner : mal de ventre, de dents, de dos, jambe cassée, infection… Le corps humain possède 365 points bioénergétiques, mais le maître Ma Dan Yang avait cristallisé 12 points pour soulager rapidement plusieurs symptômes en cas de situation critique, quand on n’avait pas le temps de poser un diagnostic précis. Pour transmettre la connaissance de ces points en toute protection, il a créé un code en forme de chanson.

Ainsi, ces héros populaires passaient de patient en patient pour stimuler ces 12 points sans aiguilles, avec les doigts. On a qualifié ces points de « célestes » car ils étaient reçus comme un cadeau du ciel.

.

Quel est le 12e point qui complète tous les autres ?

Il s’appelle le « Grand Carrefour » (3 FOIE) et se situe au fond de l’articulation entre le gros orteil et le deuxième orteil, c’est facile de le trouver sur le pied. Le nom de ce point situé sur le méridien du foie symbolise les différents effets que procure sa stimulation : il est comme le carrefour au croisement de plusieurs chemins. Stimuler ce point est un excellent moyen de renforcer les défenses naturelles de l’organisme, ses fonctions hormonales, immunitaires, neurovégétatives, mais aussi de gérer son stress.

.

Doit-on adapter les protocoles d’acupression à chaque personne ou ces points agissent-ils de la même façon pour tout le monde ?

Chaque fois que vous appuyez sur un bouton d’interrupteur, vous allumez la lumière. De la même manière, chaque fois qu’on appuie sur un point, on déclenche une chaîne de réactions physiologiques concrètes. Il existe des points pour le mal de dos, des points pour le mal de dents, etc. Ces points sont les mêmes chez tout le monde. Toutefois, les connaissances que l’on peut acquérir sur la santé par l’acupression peuvent être approfondies en fonction des situations.

.

En cas de traumatisme ou de maladie chronique, la stimulation des points doit être prolongée. On peut alors recourir aux huiles essentielles, qui contiennent des substances anti-inflammatoires naturelles. L’essence de la plante pénètre profondément, et agit progressivement sur les points bioénergétiques comme une infiltration naturelle et puissante : l’est l’aromapuncture !.

.

Quels points nous conseillez-vous pour augmenter notre longévité ?

Rappelons-nous que la longévité est une fonction intégrale. Elle est à la fois mentale, physique, émotionnelle, hormonale et esthétique. Toutes ces dimensions peuvent être accessibles par les points énergétiques. On dénombre 7 points de longévité, cristallisés depuis les temps anciens,

qui agissent précisément sur tous ces aspects. S’il n’y en avait qu’un seul à stimuler, ce serait le point Estomac 36, aussi appelé « Trois Distances de la vie » : l’enfance, l’âge adulte et la sagesse. Il est situé à quatre travers de doigt au-dessous des bords intérieurs des genoux et à un travers d’index à l’extérieur, à côté de l’os tibia sur les jambes. Stimuler ce point permet d’enjamber les trois temps de la vie avec allégresse, joie et légèreté.

.

Bibliographie : 

Lucile de La Reberdière : « 12 points de pression pour prendre soin de soi », Éd. Flammarion

.

A Genève, nous recommandons madame Zinchenko Valeriya   (portable : 076 280 91 71)   Mail : valerizinchenko@yandex.com »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils