Print Friendly, PDF & Email

Les Ammonium 

« Laurel et Hardy« 

.

Les sels d’ammonium (R-NH3) se comportent comme les Natrum et les Kalium, mais aggravés. Atteinte grave du foie et des reins, avec anémie et tendance urémique. Tendance syncopale, irritations cutanéo-muqueuses et paralysies localisées.

 .

Ammonium benzoïcum (Kollitsch p. 286). Proche d’Ammonium carb. Insuffisance rénale avec crises de goutte.

.

Ammonium bromatum (réactif des BNS). Catarrhe laryngo-pharyngé chez un obèse (diabète ?)

.

.

Ammonium carbonicum

A la lourdeur et l’hypoxémie du radical carbone (CO2), s’ajoute à l’irritabilité et la faiblesse du radical ammonium : c’est un remède d’altération de l’état général (Kollitsch p. 285). 

Psyché : Ruminations et lassitude générale

« Obèses dyspnéiques et somnolents, cyanosés, inactifs, femmes grasses, frileuses, asthéniques, s’évanouissant facilement » (Guermonprez). Hypersomnie et obnubilation diurne (Baryta carb.). Esprit lent et étroit (remède d’enfant débile ou de sénescence). Malpropre, énurésique, ne peut se moucher (craint l’épistaxis) et déteste être lavé !

Soma : Urémie avec albuminurie,  somnolence, céphalées et tendance aux hémorragies = Syndrome de Picwick (insuffisance respiratoire et cardio-rénale)

— Nez bouché et toujours plein, dort la bouche ouverte (toux pire de 3 à 5 h du matin), bronchite chronique ou emphysème : râles sibilants et expectoration difficile (Antimonium tart.), dyspnée au moindre effort (Kalium carb.)

— Anémie avec tendance hémorragique (sang noir) : aspect livide, gencives gonflées et saignantes, épistaxis, taches purpuriques (Arnica, Lachesis), hémorroïdes chroniques, règles abondantes et irritantes.

— Atteinte rénale : oligurie, hématurie, albuminurie, urémie = pâleur et bouf-fissure de la face, puis cyanose et collapsus (Carbo veg.).

.

blank

.

Cas clinique : 

blank

.

Ammonium causticum. Proche de Causticum, mais suite d’alcoolisme.

.

Ammonium iodatum. Catarrhe laryngo-pharyngé chez les vieillard.

.

Ammonium muriaticum

Le chlorhydrate d’ammonium ou Chlorure d’ammonium est aussi appelé Sel ammoniaque, un sel de saveur piquante.
Il se présente sous la forme de petits cristaux grenus et incolores solubles dans l’eau et dans l’alcool.

.

Psyché : « Amertume, rancoeur, ressentiments envers sa mère » (Scholten)

Dépressif (Ammonium carb., Causticum), mais avec plus d’irritabilité (à cause de l’ion chlore) et aggravation le matin.

Soma : Irritations des muqueuses : corrhiza aqueux et excoriant avec perte de l’odorat, toux.

1 – congestion des muqueuses avec catarrhe abondant (chlore)

— Nez bouché avec perte de l’odorat, conjonctivite, pharyngite et laryngite (enrouement) inflammatoire avec toux sèche et suffocante (Iodum),

— Eructations, nausées, constipation avec gaz et évacuations diarrhéiques (Magnesia mur.), hémorroïdes saignantes, constipation (Lycopodium)…

 

— Hyperménorrhée avec leucorrhée irritante, aggravée à chaque miction.

 

2 – raideurs et douleurs tendineuses (comme Causticum, Rhus tox. et Rhododendron)

— Lombo-sciatique améliorée couché (200K), talalgie chronique avec aggravation nocturne (Allium cepa, Manganum …),

— Douleurs de moignons d’amputation (Hypericum), sensibilité persistante des vieilles entorses (Rhus tox., Symphytum), < par le froid et l’humidité

— Le rhumatisme psoriasique, couvert d’après A. Rouy par ces trois remèdes : Ammonium mur., Castor equi (ch1) et Sarsaparilla (am).

Le dr. Schmidt disait qu’il agit surtout sur les glandes sous-maxillaires et il a le fameux symptôme du talon = « C’est le malade qui use son drap à force de frotter son talon parce qu’il a des démangeaisons au talon toute la nuit ».

 .

Ammonium phosphoricum. Proche d’Ammonium carb. Arthrite déformante.

.

Ammonium picricum. Proche d’Ammonium mur. Céphalée occipitale droite.

.

Ammonium valerianicum. Proche d’Ammonium mur. Tachycardie et douleur précordiale.

.

Ammonium vanadatum. Proche d’Ammonium carb. Dégénérescence graisseuse du foie.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils