Les dermalgies réflexes

Print Friendly, PDF & Email

Les dermalgies réflexes

.

Le Docteur Henri Jarricot (1903-1989), médecin lyonnais, ostéopathe et acupuncteur, travailla sur le concept des dermalgies réflexes. Il découvrit et définit précisément des zones fixes de la surface cutanée en lien avec les viscères.

.

Il découvrit et définit précisément des zones fixes de la surface cutanée en lien avec les viscères par le biais du système nerveux sympathique. Ces zones réflexes se travaillent avec la technique bien connue aujourd’hui du «palper-rouler». Celles-ci se projettent dans le tissu sous-cutané, un ou deux métamères au dessous de la lésion vertébrale (ou articulaire) et dans l’axe de la dysfonction : une lésion antérolatérale droite donnera une dermalgie de même type.

.

blank

.

La recherche des différentes dermalgies-réflexes constitue une méthode clinique diagnostique d’une grande précision, elle est en particulier utiliser lors des corrections ostéopathique selon la « méthode de Jones »

.

Henri Jarricot collabora également avec le Dr Paul Nogier sur le développement de l’auriculothérapie au GLEM (Groupe Lyonnais d’Études Médicales).

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »

Blennorragie

Print Friendly, PDF & Email

Blennorragie La gonorrhée, ou blennorragie, est une infection sexuellement transmissible (IST/MST) causée par une bactérie appelée « Neisseria gonorrhoeae », autrement connue sous le nom

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils