Les gaz en homéopathie

Print Friendly, PDF & Email

Les gaz en homéopathie

Une avancée pour l’homéopathie et le concept systémique en médecine

Avec la nouvelle pathogénésie de N2O (le gaz hilarant), thèse de doctorat en pharmacie de Marie MASSON

.

blank

.

Depuis plus de deux siècles, à la suite des travaux de S. Hahnemann, des générations de milliers de médecins homéopathes ont prescrit – et continuent de prescrire – des remèdes dilués et dynamisés, essentiellement à partir de substances solides (triturations) et liquides (solutions).

.

Pourtant, chacun sait qu’il existe trois états de la matière : solide, liquide et gazeux ! Ainsi, la substance la plus directement nécessaire à l’entretien de la vie est une substance gazeuse : l’oxygène. D’ailleurs, les chercheurs ont démontré depuis longtemps que la vie est apparue sur terre à partir des gaz constitutifs de l’atmosphère primitive (vapeur d’eau, ammoniac, méthane). Cet oubli est d’autant plus étonnant que, sur les quatre substances constitutives de la matière vivante (C, H, O, N), trois sont de nature gazeuse.

.

Nombreux (2) ont d’ailleurs été les homéopathes qui se sont posés la question :

« Réflexion sur le tableau des corps simples : il est curieux de constater qu’en dehors du carbone, l’action des trois grands métalloïdes de la chimie organique n’a pas donné lieu à des pathogénésies. En effet, ni l’oxygène, ni l’azote, ni l’hydrogène ne sont employés, bien que cependant ce soit par rapport à leur action chimique que l’action chimique de tous les autres corps simples puisse être jugée… Une autre donnée nous est offerte par l’abondance avec lequel un corps se rencontre dans l’organisme : à de rares exceptions près, on peut dire que plus un corps est répandu dans l’organisme, plus les phénomènes pathologiques qu’il provoque soient fréquents et moins graves. Exemples : le Soufre, le Phosphore et l’Arsenic sont en abondance décroissante et en gravité croissante, de même le Sodium, le Potassium et l’Or. » Extrait de Matière médicale thérapeutique  de P. KOLLITSCH, en 1955.

.

Introduction ……………………………………………………. 7

Les eaux thermales ……………………………………….. 10

Le « cours aux agriculteurs » de R. Steiner …… 11

La « biothérapie gazeuse » de R. FIX ……………… 13

Un procès en sorcellerie …………………………………. 17

La table de Mendeleïev …………………………………… 18

Notre approche systémique …._……………………… 23

ALL.STOP …………………………… …………………………… 28

La méthode NAET ……………………………………………. 30

RHUMA.STOP …………………………………………………… 35

Les Nosodes gazeux ………………………………………… 37

Les pathogénésies des gaz ……………………………… 39

Les pathogénésies anciennes …………………………. 39

Les gaz carbonés ……………………………………………… 43

Les pathogénésies modernes ………………………….. 44

Les gaz rares …………………………………………………….. 47

Nouvelle pathogenésie de N2 O ………………………… 51

Autres études universitaires …………………………….. 59

Cas cliniques ……………………………………………………… 61

L’homéopathie gazeuse en pratique …………………. 63

Conclusion …………………………………………………………. 65

Bibliographie ………………………………………………………. 66

.

Livre à commander à son auteur, pour la somme de 15 euros / 18 francs suisses + Port

Commandes format livre papier à passer directement sur internet à = henry.jeanyves @ gmail.com

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils