Les infections, allergies, maladies immunes et cancer

Print Friendly, PDF & Email

Les infections, allergies, les maladies immunes et le cancer

Pour l’anthroposophe, toute maladie (psychologique ou somatisée) est l’expression d’un processus physiologique déplacé (dérèglement interne).

1er stade (cf. Phases 1 et 2 de Reckeweg : stagnation / inflammation)

Les microbes, observables en grand nombre dans certaines pathologies, n’étant que des « agents de nettoyage » qui débordent de leurs limites (le rôle physiologique de commensal). Point de vue défendable, car la plupart de ces micro-organismes ne peuvent en effet se développer sans un biotope qui leur soit favorable. R. Steiner ajoute d’ailleurs, concernant infections et microbes : « … est naturellement aussi intelligent celui qui dirait que se sont les grenouilles qui font venir la pluie ! ».

 

2ème stade (cf. phase 3 de Reckeweg : allergies)

Dans des conditions normales, la relation entre les deux constituants des complexes supérieurs et inférieurs est étroite. Parfois, on observe un état de dislocation du pôle supérieur (entre le Moi et l’Astral) dans leur dynamique métabolique : il y a allergie. Le Moi, garant de notre identité, est chargé d’identifier les substances qui entrent en contact avec l’organisme. Ce travail d’identification effectué, il informe l’Astral qui exprimera ses antipathies et réglera assimilations ou éliminations.

Si le Moi est insuffisant, l’Astral (hypersensible) rejettera des substances anodines (ex.: certains aliments, pollens) … La réaction allergique se situe au niveau de l’organisme liquidien : oedème, exsudat (cf. hypersécrétion lacrymale, nasale, bronchique, cutané), ce qui signifie que les forces éthériques ne sont plus correctement informées par les éléments constitutifs du pôle supérieur.

Eczéma atopique … Calcarea carb. D20 (calcaire) + Graphites D 15 (carbone pur) +

  • suintant … dominante métabolique = Betula cortex D3
  • sec … dominante neuro-sensorielle = Silicea D30

Rhume des foins … Gencydo (succus Citri + Cydonia)

Migraine … Biodoron (Ferrum sulf. + Silicea + Mel) avec Hépatodoron et Choléodoron

 

3ème stade (cf. phases 4 et 5 de Reckeweg : sécheresse, acidose localisée et MAI)

Si cette dislocation s’aggrave, l’Astral rejettera jusqu’à sa propre substance organique (le physique) = ce sont les maladies auto-immunes.

Pour traiter la tuberculose (infection chronique à forte composante immune), il proposait l’association de Sel / Silice et Mercure.

 

4ème stade (cf. phases 6 de Reckeweg : cancer)

Lorsqu’à la défaillance du Moi s’ajoute celle de l’Astral, à la non-information s’ajoute la non-réaction ou anergie. La porte de la prolifération cellulaire (poussée métabolique anarchique) est alors ouverte = c’est le cancer ! Cette conception de la genèse du cancer met en avant le rôle des chocs moraux qui perturbent durablement un secteur donné du pôle supérieur, d’où le Moi et l’Astral se retirent complètement. Dès lors, les forces végétatives incontrôlées du corps éthérique favorisent la croissance anarchique des tissus sous leur dépendance.

On voit là une réflexion qui a sans doute inspiré H.H. Reckeweg, pour son « Tableau des phases », 30 ans après !

 

De la même façon, R. Steiner, qui commentera les travaux de Freud (“ les pulsions »), d’Adler (“ les complexes“) et de Jung (“ l’inconscient supra-personnel“, duquel il se sentait plus proche) systématise les peurs et les tempéraments fondamentaux de l’être humain, jusqu’à parler de « névroses d’organes » (en MTC = « maladies des 7 sentiments) :

  1. Les « neurasthéniques » : Coeur … « peur de la mort« , culpabilisation -> angoisses et oppressions
  2. Avec + d’interdits : Rein … « peur de la maladie » (du corps vulnérable), nervosité et dépression
  3. Les « hystériques » : Foie … »peur de la vie » (hantise de perdre son bien-être), indolent ou maniaque
  4. Avec + de pulsions : Poumon … « peur de l’entourage » (l’extérieur), hypersensible -> mélancolique

 

NB. La tripartition et la quadripartition … dans l’optique de l’homéopathie diathésique :

Notre approche sera “comme d’habitude“ centrée sur les interactions des cinq grandes fonctions métaboliques du corps :

blank

Pôle métabolique = axe Poumon + Foie (pathologies inflammatoires de l’enfance)

Pôle neuro-sensoriel = axe Rein + Coeur (pathologies cellulaires du vieillissement)

Bibliographie

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »

Maladie de Verneuil

Print Friendly, PDF & Email

Maladie de Verneuil . Parmi les hidrosadénites, la maladie de Verneuil se caractérise par des lésions nodulaires, inflammatoires et douloureuses des grands plis (aisselles, aines)

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils