Les Oreillons

Print Friendly, PDF & Email

blank    Les oreillons

Maladie infectieuse (Parotidite épidémique) due à un paramyxovirus à tropisme glandulaire (la tuméfaction douloureuse des glandes parotides est toujours présente) et nerveux. Ses localisations secondaires peuvent être multiples et variées. Période d’incubation : 7 à 21 jours.

I – Début brutal : Belladonna ou Pyrogenium (dissociation pouls/température)

II – Période d’état (5 à 9 jours): Parotides gonflées, peau érysipélateuse + toux sèche, parfois parallèlement à un Herpès labial … température 39°5 à 40°, mais pronostic excellent en l’absence de complication.

  • Pulsatilla (si) ++
  • Trifolium pratense (hg) avec hypersalivation marque ou stomatite
  • ou Rhus toxicodendron (hg) plus grave : rouges, enflées

FORMES GRAVES

  • Apis mel. (hg) … Méningite ourlienne
  • Mercurius solubilis … Douleurs en ouvrant la bouche, en avalant la salive, soif la nuit.
  • Gelsemium (mn) … Prostration, affaiblissement.

FORMES COMPLIQUEES (surtout sujets post-pubères). NB. il est risqué d’utiliser Hepar sulfur en basse dilution dans une parotidite.

  • Mercurius corrosivus ou Mercurius cyanatus … stomatite / dysphagie
  • Phytolacca (k) … gorge douloureuse, irradiation aux oreilles

III – Métastases endocrines :

  1. Pancréas : Phosphorus et Iris versicolor (ph) ou Jaborandi (mn) puis Arsenicum album si nécessaire
  2. Ovarite : Palladium (au)
  3. Mammite : Phytolacca decandra (k)
  4. Testicules (20% d’orchites) :
  • Aurum metallicum ou Bryonia alba (ph) … orchite persistante, testicules durs.
  • ou Clematis erecta (si) … testicules très douloureux, + à droite, aggravation la nuit et à la chaleur

IV – Complications : INDURATIONS PERSISTANTES

  • Conium maculatum (au) … noyau dur, scléreux mais indolore
  • mais aussi : Calcarea carb., Hydrastis (k), Iodum, Baryta carbonica, Baryta iodata, Silicea

V – Convalescence : Sulfur (Sulfur iodatum) ou Natrum muriaticum,

Tuberculinum … si complet vide d’énergie ou Iso de vaccin ROR.

Complexes anti-infectieux du laboratoire RECKEWEG : « R26 » Oreillons (+ R1 et R6)

(Nitricum ac. D12, Phosphoricum ac. D12, Calcarea iodat. D12, Ferrum iodat. D12, Sulfur iodat. D12)

Oligo-éléments :

  • si atteinte pancréatique : Zinc-Nickel-Cobalt
  • si atteinte testiculaire ou ovarienne : Zinc-Cuivre + Cuivre-Or-Ag

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Blennorragie

Print Friendly, PDF & Email

Blennorragie La gonorrhée, ou blennorragie, est une infection sexuellement transmissible (IST/MST) causée par une bactérie appelée « Neisseria gonorrhoeae », autrement connue sous le nom

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils