Print Friendly, PDF & Email

Manganum metallicum

 » Le grabataire « 

.

Le manganèse catalyse l’action de nombreux enzymes intervenant dans le métabolisme des sucres, du cholestérol, de la leucopoïèse et de la coagulation du sang.

.

Problématique :   Les oxydations sont limitées = accumulation des déchets => visage maladif (au teint pâle et cireux) sur anémie / goutte / dermatose / rhumatisme chronique, puis problème dégénératif neuromusculaire.

.

Psyché :                    L’inquiet, agité et déprimé

Etat d’appréhension : il marche de-ci, de-là et plus il marche, plus il devient anxieux et irritable, il ne peut réfléchir … dès qu’il s’allonge, il se sent mieux !

.

Soma :          1 / insuffisance hépato-digestive

Céphalées « en casque », gastralgies (> en se pliant en deux), calculs biliaires, gaz, alternance de diarrhée et de constipation.

.

2 / congestion et écoulements ORL et peau

– yeux         catarrhe et suppuration, paupières gonflées et agglutinées …

– oreilles      otorrhée, otalgies, acouphènes, surdité par temps humide …

laryngite toussote sans arrêt et énerve tout le monde (Argentum, Silicea …)

éruptions chroniques, vésiculaires (eczéma) ou infiltrantes (psoriasis) qui ont tendance à s’ouvrir, à saigner ou se surinfecter.

.

3 / atteinte des « entrailles curieuses » du rein :

a/ anémie et asthénie (Ferrum), prolapsus utérin (relâchement tendino-musculaire), prolapsus du rectum.

b/ arthralgies : douleurs vertébrales généralisées par rhumatisme abarticulaire (périarthrites, lombalgies) ou polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite.

c / atteinte neurologique : paralysie ascendante (Conium) ou/et amyotrophie (SEP, SLA, myopathie …)

.

Modalités :                   < le froid, l’humidité, la nuit              > allongé +++

.

Cybernétique :    Manganum va s’imposer au stade lésionnel (Yin) de tous les remèdes psoriques. Il décompensera en aigu vers des végétaux aux effets acétyl-cholinergiques (sécheresse) tels que :

Gelsemium   …   le trac, les tremblements et le relâchement musculaire

Curare  …   la paralysie musculaire avec diminution des réflexes

Jaborandi  …  l’hyper vagotonie : larmoiement, hyper salivation, sueurs

Physostigma   …  parésie des oculomoteurs, spasmes des paupières

Nuphar luteum   … l’impuissance avec absence de désir et spermatorrhée.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils