Moschus

Print Friendly, PDF & Email

Moschus

Remède du groupe du Cuivre

« La somatisation« 

Poche ventrale d’un chevreuil d’Asie Centrale

Causalité : « Moschus guérit beaucoup de jeunes filles hystériques qui sont arrivées à l’âge adulte sans avoir appris ce que signifie obéir » (Kent).

Problématique : exagère tout jusqu’à mentir !

Psyché : Remède de sentimentalité et de sensualité mal supportées vers la cyclothymie (Platina …).

Se plaint tout le temps pour rien (différent de Calcarea carb. qui critique tout – Sycose). Crise de nerfs hystérique (Asa foetida, Crocus, Ignatia amara, Valeriana…) jusqu’à l’évanouissement. Exagère tout, ment aux autres et à elle-même, ne peut dire où est son mal, mais se plaint encore plus si on le (la) questionne.

Key-note : Simule plus ou moins inconsciemment des maladies connues (hystérie !).

blank

Soma : Les spasmes des diaphragmes : cerveau (migraines), cou (boule hystérique), thoracique (asthme, hoquet) et pelvien : nymphomanie et dysménorrhée (de la simple hyperesthésie génitale jusqu’au « penis captivus » !).

Aggravé par : 

  • toute excitation +++
  • le froid
  • la suppression d’éruption (Zincum)
  • les règles et le coït

Amélioré par : le grand air (non froid)

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

La myopathie de Duchenne

Print Friendly, PDF & Email

La myopathie de Duchenne, ou dystrophie musculaire de Duchenne, est une maladie génétique provoquant une dégénérescence progressive de l’ensemble des muscles de l’organisme.

En savoir plus »

Sevrage …

Print Friendly, PDF & Email

Sevrage et syndrome de manque . A – En cas d’usage prolongé, y compris aux doses recommandées en thérapeutique, un arrêt brusque d’un opiacé (exemple

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils