Névrites

Print Friendly, PDF & Email

blank   Névralgies – névrites

Ce chapitre recouvre des affections d’origines différentes :

  1. aiguës fébriles : séquelles d’encéphalite, polio …
  2. dégénératives de mécanisme immunitaires : SEP, SLA …
  3. irritatives ou virales localisées : névralgie faciale par exemple
  4. des séquelles traumatiques.

Il faudra bien évidemment utiliser les remèdes étiologiques, chercher et traiter systématiquement les épines irritatives (les « champs perturbateurs » des neuralthérapeutes) : granulome dentaire, stérilet, cicatrice toxique…

– L’atteinte fonctionnelle –

Remède principal entre la phase aiguë et la période paralytique : Phosphorus … « la faiblesse irritable » : atteinte cellulaire et fonctionnelle.

Paralysie spasmodique :

  • Causticum … paraplégie périphérique ou d’installation progressive
  • Lathyrus (pb) … paraplégie spastique avec incontinence d’urine et impuissance
  • Zincum … épuisement, tremblements et dépression nerveuse

blank

Paralysie flasque :

  • Calcarea carbonica … le membre paralysé est froid ++
  • Gelsemium (mn) … myélite (avec tremblement)
  • Silicea … amaigrissement et hypersensibilité.

Paralysie des extenseurs : Arsenicum album … atteinte de la substance grise.

Troubles visuels et vertiges : Conium (paralysie ascendante)/ Argentum nitricum / Oleander (pb)

L’amyotrophie : Abrotanum (na) … surtout membres inférieurs, avec alternance d’entérite et de rhumatismes

Névrite de l’abdomen :

  • Argentum nitricum … crise gastrique
  • Dioscorea (mg) … coliques améliorées par le mouvement et penché en arrière
  • ou Plumbum … diarrhée sur fond de constipation
  • Tellurium (s) … le syndrome du canal lombaire étroit

Pelvis :

  • Platina ou Palladium … d’origine ovarienne ou testiculaire
  • Sepia … névralgie pelvienne et sciatique

Coccyx :

  • Alumina … « syndrome de la queue de cheval », sécheresse peau et muqueuses ++
  • Causticum … faiblesse des sphincters
  • Cedron (as) … périodicité névralgique journalière ponctuelle !
  • Kalium bichromicum ou Kalium iodatum … rhumatismale
  • Platina (au) … avec sensation d’engourdissement
  • Ruta graveolens (si) … sur luxation

Brûlures névritiques à la plante des pieds, la nuit : Magnesia muriatica, Phytolacca (ka), Zincum

Cicatrices douloureuses des amputés : Ammonium muriaticum, Fluoricum acid., Hypericum (hg)…

blank   Fibres nerveuses en microscopie

– Les séquelles –

Visuelles : ptose, diplopie, strabisme, nystagmus … Agaricus (pb), Oxalicum acid. (la SEP), Physostigma (mn).

Gestuelles : maladresse, spasticité, troubles de la coordination …

  • Agaricus (pb) … tremblements, spasmes, tics
  • Zincum (zn) … agitation des jambes, et Zincum picricum

Auditives : Salicylicum acidum

Séquelles encéphalitiques : Causticum, Gelsemium, Phosphorus ou Thuya occ.

blank

éventuellement : Arsenicum album / Aurum

Nous avons eu de bons résultats avec l’auto-hémothérapie, une goutte de sang du pli du coude étant mélangé à une ampoule de « Cerebrum compositum » (lab. Heel), puis réinjectée en sous-cutané.

Micronutrition :

SYNERGIUM Q10 … est à base d’Aubépine, d’acide Alpha-lipoïque et de Coenzyme Q10. Il contribue :
  • à une fonction cardiaque normale (Vit. B2)
  • à un métabolisme énergétique normal (Vit. B1, B3, B6 et Magnésium)
  • au fonctionnement normal du système nerveux (Vit. B1, B2, B3, B6 et Magnésium)
  • à protéger les cellules contre le stress oxydatif (Vit. E, B2 et Zinc).

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils