Print Friendly, PDF & Email

   SABAL SERRULATA  (Serenoa repens) 

.

Monocotylédone archaïque à port arborescent, originaire de la Caroline du Sud à la Louisiane. Le sabal, dont le nom officinal est Sabal serrulata (MICHAUX) NICHOLS ou Serenoa repens (BARTR.) SMALL peut être trouver sous des dénominations latines différentes comme : Serenoa repens, Brahea serrulata, Chamaerops serr., Corypha repens, Sabal serrulatum, Serenoa serrulata. Il appartient à la famille des Arécacées. On le nomme familièrement sabal rampant, saw palmetto, palmier nain, ou encore palmier de Floride et chou palmiste. Le nom de sabal correspond à l’ancienne nomenclature botanique. Serrulata signifie en latin « petite scie », en référence à ses feuilles dentelées très acérées. Le nouveau nom de Serenoa repens a été donné à la plante en hommage au botaniste américain, Sereno Watson.

.

NOM FRANÇAIS : le Palmier nain d’Amérique (Ang.: Saw Palmetto)

.

COMPOSITION : Le fruit contient une huile grasse renfermant des triacylglycérols, des acides gras libres (acide linoléique, linolénique, palmitique, laurique, myristique, oléique), des stérols (surtout du sitostérol), des polysaccharides, et des flavonoïdes. Son action est surtout anti-androgène (extrait exanique) et anti sécrétoire (extrait aqueux).

.

INDICATIONS traditionnelles des indiens séminoles : Surnommé la plante sonde, il est capable de diminuer l’hypertrophie de la prostate. Une étude allemande, portant sur 1334 patients (Fortschritte de Therapie, 1993) a démontré son efficacité dans 80% des cas. NB. Nombreuses spécialités pharmaceutiques disponibles (ex.: PERMIXON). Le sabal est souvent combiné à d’autres plantes pour combattre l’hypertrophie bénigne de la prostate, notamment l’ortie, le prunier africain et les graines de citrouille.

.

blank

.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe du Sodium (Kollitsch p. 54). 

 

Psyché :

  • Indifférence et apathie.
  • Vouloir rester seul.
  • Penser à leurs propres problèmes.

.

Soma : 

Inflammation chronique des organes génitaux urinaires, prostatite. Les douleurs sont vives et piquantes, vont et viennent rapidement et ont tendance à « errer » dans le corps. Ceux qui ont besoin de Sabal ont souvent un désir accru de lait.

.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils