Scutellaria

Print Friendly, PDF & Email

Scutellaria galericulata

.

Le genre botanique Scutellaria comprend plus de 300 espèces de labiées qui poussent sous les climats tempérés et tropicaux du sud-est de l’Asie, et en Amérique du Nord en passant par l’Europe. Scutellaria galericulata est une herbacée dont la hauteur peut atteindre 50 cm, à feuilles lancéolées opposées et à fleurs bleues. Elle est fréquente sur les berges des cours d’eau et dans les zones humides.

.

blank

.

NOM FRANCAIS : Scutellaire casquée, encore appelée Grande toque (Ang.: Skull cap)

.

PRINCIPES ACTIFS : HE et flavonoïdes qui inhibent l’enzyme prolyl oligopeptidase qui intervient dans diverses fonctions du système nerveux central. Ref.:  T. Ersoz, D. Tasdemir, I. Calis, C. M. Ireland. « Phenylethanoid glycosides from Scutellaria galericulata« . Turkish Journal of Chemistry, 2002, 26, 465–471

Une étude réalisée sur 43 personnes a conclu que 350 mg de scutellaire 3 fois par jour amélioraient l’humeur générale après deux semaines, et ce sans perte d’énergie, de vigilance ou de concentration.

.

INDICATIONS : tonique jusqu’à être psychostimulante, antispasmodique et astringeante (herpès). Utilisation ancienne pour lutter contre les accès palustres. La scutellaire fait partie de nombreuses préparations pharmaceutiques destinées à favoriser le sommeil, à calmer les crises d’hystérie et les convulsions épileptiques ou divers autres troubles neurologiques. On reconnaissait à la plante des vertus thérapeutiques tant pour le traitement des douleurs névralgiques que pour les troubles fonctionnels du système nerveux, y compris chez les enfants.

  • Infusion. Verser 250 ml d’eau bouillante sur 1 g à 2 g de scutellaire séchée. Laisser infuser pendant 3 à 5 minutes. Prendre 3 tasses par jour.
  • Capsules Prendre de 1 g à 2 g de scutellaire séchée, 3 fois par jour.
  • Extrait liquide (1:1 éthanol à 25 %). Prendre de 2 ml à 4 ml, 3 fois par jour.
  • Teinture (1:2 éthanol à 35 %). Prendre de 2 ml à 5 ml, 3 fois par jour.

.

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Iode (Kollitsch p. 70 – vent): Agitation, car il attend toujours quelque catastrophe : ne peut s’empêcher de marcher ou de courir. Impatiences dans les jambes, difficulté à fixer son attention, fait des cauchemars affreux (dépression sur fond obsessionnel). Migraines frontales et instabilité cardiaque.

.

PSYCHE (B.Vial) : « les dilemmes insolubles, situations sans issue » ?

.

Il est à présent assez difficile de l’obtenir autrement qu’en tisane : l’herboristerie (Lausanne) ou https://www.dutch-headshop.fr/scutellaire-casquee-coupe-50-grammes-scutellaria-galericulata

.

blank

.

Proche :

Scutellaria laterifolia, labiée des USA, était utilisée dans les rites de purification lorsque les tabous sexuels avaient été enfreints, et actuellement comme sédatif nerveux.

.

blankL’herbori

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Vessie hyperactive ?

Print Friendly, PDF & Email

Vessie hyperactive ? . Vous avez envie d’uriner, mais une envie somme toute modérée, maîtrisable ; et d’ailleurs vous rentrez chez vous tranquillement, en vitesse

En savoir plus »

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils