Print Friendly, PDF & Email

Silphium

.

Astéracée mélifère d’Amérique du nord. Hautes et rugueuses, les silphies passent souvent pour des tournesols au moment de la floraison. Quand viennent les graines, cependant, plus d’erreur possible. De plus, les silphies laissent couler à la cassure un latex abondant qui se solidifie en un gel agréable au goût.

.

.

C’est seulement dans les années 1950 qu’elle a été identifiée par les agronomes russes comme intéressante pour l’agriculture, et particulièrement en alimentation animal. Jusque dans les années 70, elle faisait partie des plantes à vocation fourragère expérimentée par l’INRA avec des essais en double récolte sur l’année. Résistante à la sécheresse, elle commence à remplacer le Mais en Europe.

Cette plante pérenne développe un profond système racinaire et colonise le sol jusqu’ à des profondeurs de 2 mètres, permettant une bonne alimentation en eau de la plante, mais aussi une bonne mobilisation des éléments nutritifs, tout en participant à remobiliser l’azote lessivé.

.

blank

.

NOM FRANCAIS : Silphie perfoliée

.

HOMEOPATHIE Diathésique : Remèdes du groupe de l’Etain (Kollitsch p. 364):

–> Silphium Cyrenaicum : toux incessante avec émaciation et sueurs nocturnes

–> Silphium laciniatum : bronchite chronique avec mucus blanchatre dans les bronches, obligeant le malade à tousser.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils