Print Friendly, PDF & Email

Le syndrome sec de Gougerot-Sjögren  

.

Affection auto-immune isolée une fois sur deux, elle réunit (sur HLA B8, B 51, DR-4) :

  • Une Kérato-conjonctivite sèche (bon effet du Gellarmes++),
  • Une Xérostomie (sécheresse le la bouche, avec atrophie des papilles linguales, puis plus tardivement une langue lisse et lobulée, traitée classiquement par le Sulfarlem 25)
  • Souvent avec parotido-mégalie bilatérale
  • Sécheresse des voies aériennes supérieures et de l’œsophage
  • Sécheresse vaginale

.

.

Les affections associées :

  • Polyarthrite (presque toujours, voir cas clinique ci-dessous)
  • Sclérodermie et dermatomyosite
  • Lupus érythémateux ou périarthrite noueuse …
    Une sarcoïdose (atteinte oculaire dans 25% des cas)
  • Affection néoplasique ganglionnaire (Waldenström, Réticulo-sarcome …)

.

En homéopathie, on pourra essayer, selon le cas :

  • sans soif : AluminaNux moschata (ba) ou Pulsatilla (si)
  • si soif nette : Bryonia alba (ph) ou Causticum (am) 
  • Pensez aussi à Natrum mur. ou Natrum carbonicum
  • Sanguignaria (ph) ou Jaborandi (mn) en crise 
  • Nosode (chronicité) : Marmorek (c’est une tuberculine !)

.

Diagnostic différentiel : un syndrome sec sévère peut s’observer à la suite de prise de médicaments (ex.: neuroleptiques, bêtabloquants …) ou accompagner une autre maladie immune et même parfois un lymphome.

.

Le syndrome sec est rapidement invalidant. Il faut faire un BNS et donner le traitement le plus vite possible, car lorsque les glandes sécrétantes sont détruites, il n’y a plus de récupération possible !

.

blank

.

Cas typique de Syndrome sec et de Polyarthrite débutante : le BNS est hyperfloculant, hyperGamma (taux des anticorps élevé), hypo Albumines (sécheresse tissulaire) et hyper Zinc (activation des metalloprotéinases).

Si vous souhaitez réaliser un BNS12 ou 24, cliquez sur ce lien : www.mybiobox.com

.

Localement, il convient d’utiliser un « Gel larmes ophtalmique » récipients unidoses ou tube, ou « Larmes artificielles Martinet »

.

Organothérapie : Foie (comme pour toutes les maladies auto-immunes – cf. cycle de Jayle)

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils