Tabebuia avellanedae

Print Friendly, PDF & Email

 

alt   Tabebuia avellanedae  

Tecoma curialis, variété Tabebuia avellanedae. Famille des bignoniacées (100 espèces d’arbres d’Amérique du sud – forêts humides et montagnes). Arbre toujours vert avec des fleurs rosées.Partie médicinale : écorce partie interne (l’utilisation de l’écorce totale dilue les principes actifs) 

NOM FRANÇAIS : Lapacho (Ang.: Scarlet flowers / Port.: Pau d’arcos, Arbol divino)  

PRINCIPES ACTIFS : 16 quinones (naphtoquinones et anthraquinones, 2 à 7% normalement), saponines et flavonoïdes, sels minéraux et oligo-éléments : calcium, fer, magnésium, phosphore, zinc, chrome, silicium, manganèse, molybdène, cuivre, potassium, sodium, cobalt 

INDICATIONS traditionnelles : Il est traditionnellement utilisé comme tonique et revitalisant général, comme anti-inflammatoire (fièvres et maux de gorge), astringent (colite et dysenterie,plaies et brûlures)mauvaise circulationproblèmes respiratoires … aurait une action anticancéreuse (diverses études américaines) : 

Des destructions cellulaires par apoptose ont été reportées par de multiples études réalisées dans différentes conditions. Le beta-lapachone est l’un des nouveaux médicaments anticancéreux actuellement en cours d’enquête et il s’annonce prometteur pour la chimiothérapie en particulier en combinaison : puissante synergie létale entre le beta-lapachone et le Taxol contre plusieurs lignées de cellules cancéreuses implantées dans les souris (Ref. Curr Cancer Drug Targets. UNIVERSITY OF COLORADO DENVER HEALTH SCIENCES PROGRAMS 2002 Sep;2(3):22742). 

http:/www.uchsc.edu/sop/pharmd/8.experential_programs/-downloads/pau-d’arco.pdf 

En plus de ces activités anti-tumorales, Pau d’Arco (Lapacho) a une efficacité contre H. pylori, Staphylococcus, Streptococcus, Enterococcus, Bacillus et Clostridium avec un MIC allant de 1.56 to 25mcg/ml. En plus, il a été annoncé que le Lapacho a un effet significatif contre Candida albicans, Candida tropicalis, Cryptococcus neoformans, etc …, similaire à l’Amphotericin B.


Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils