Print Friendly, PDF & Email

Un cas de mésothéliome

.

Mr. Gilles A… est née en 1941. Il a été longtemps ajusteur dans les usines Michelin à Clermont-Ferrand. Puis il s’est mis à son compte et a monté – avec succès – plusieurs petites entreprises de restauration. Retraité, il s’occupe efficacement de son jardin potager. Nous l’avons surtout suivi pour :

1/ une hypertension modérée, dans un contexte de surpoids léger (82 kg pour 1,72 m),

2/ une arthrose des genoux qui l’a poussé à bénéficier d’une double prothèse.

.

Sur le plan homéopathique, c’est un Lycopodium assez typique, peu heureux en ménage, avec une épouse Silicea revèche. Il me consulte occasionnellement pour des céphalées d’arthrose cervicale et une hypercholestérolémie qui s’est spontanément réduite avec la perte de 5 kg (avait atteint 87 kg.)

.

En automne 2021, une petite toux sèche s’installe en dehors de tout contexte fébrile et ne cède pas aux différents sirops qu’il utilise. L’auscultation met en évidence un poumon gauche peu sonore … La radiographie demandée confirme la pleurésie. Une ponction est rapidement effectuée à l’hôpital qui affine ce diagnostic : liquide sanglant et cellules de MESOTHELIOME.

.

.

Le mésothéliome est une forme de cancer rare et virulente qui affecte le revêtement des poumons, le plus souvent la plèvre, de façon moins fréquente le péritoine. C’est une tumeur liée à une exposition ancienne à l’amiante (parfois ancienne de plus de 30 ans !). On observe encore actuellement 5000 cas/an en France ! 

.

blank

.

Un talcage de la plèvre gauche est alors réalisé en décembre 2021, ce qui limite sa toux. On lui fait alors en urgence ses deux vaccins contre le Covid19, qu’il avait réussi à différer jusque là !

.

blank

.

Six séances de chimiothérapie sont programmées, à raison d’une toutes les 3 semaines. Un BNS24 est alors pratiqué, afin d’évaluer le terrain et de l’aider dans cette phase difficile : 

.

blank

.

On observe bien l’augmentation des tests au Cuivre et au Cadmium, typique des évolutions tumorales.  Les tests Arsenicum et Kalium bich. nous serviront pour le choix de remèdes antalgiques. Les Euglobulines sont dissociées (hyper EuAlpha / hypo EuGamma), aspect biologique qui caractérise l’inflammation vasculaire.

.

Trois plantes cytostatiques sont proposées par la méthode sur ces données : Glycyrrhiza glabra, Solidago virga aurea et Thea chinensis. Ces traitements vont lui permettre de relativement bien supporter les douleurs induites par la progression tumorale et les effets secondaires de la chimiothérapie.

.

Il ira au bout de ce premier cycle de chimiothérapie qui ne donne guère de résultats, comme l’atteste l’IRM effectué. Un second protocole lui est proposé, incluant un anti-corps monoclonal (dont l’efficacité affichée est de 50%). Après 6 autres cycles, force est de constater que nous en sommes au stade des métastases rétro-abdominales et squelettiques à présent palpables.

.

blank

.

Une hospitalisation en soins palliatifs est proposée pour ajuster un traitement morphinique. L’équilibre est dur à trouver et on le voit progressivement diminuer, tant au niveau de sa conscience que de la mobilité.

.

Il décède à la fin octobre 2022, entouré de quelques parents. Cette évolution représente une durée évolutive de 14 mois (le taux de survie médian de ce cancer est de 8,5 mois à partir du début du traitement par chimioperfusion).

.

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2013-10/guide_mesotheliome_pleural_malin_final_web_091013.pdf

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils