Print Friendly, PDF & Email

Mettre en évidence les intolérances alimentaires : le bilan IMUPRO Screen

.

Le tube digestif joue un rôle de « barrière perméable » : il laisse passer les nutriments (aliments digérés) permettant les apports nutritionnels journaliers indispensables à la vie. Ce phénomène met en relation permanente notre système immunitaire et les fragments alimentaires digérés. La plupart de ces fragments alimentaires traversant la barrière du tube digestif sont acceptés, « tolérés » par notre organisme et notre système immunitaire.

Les phénomènes d’intolérances alimentaires sont des réactions retardées inappropriées dues à une rupture d’équilibre, un défaut d’adaptation de l’homéostasie. Ces mécanismes s’accompagnent quasi systématiquement d’un trouble de la perméabilité intestinale. Les phénomènes d’intolérances alimentaires sont des réactions retardées inappropriées dues à une rupture d’équilibre, un défaut d’adaptation de l’homéostasie. Ces mécanismes s’accompagnent quasi systématiquement d’un trouble de la perméabilité intestinale :

.

Ces manifestations représentent :

— environ 3 % des problèmes de santé chez l’enfant (surtout chez les familles d’atopiques).

plus de 15% des patients chez l’adulte de plus de 40 ans. la cause principale étant la sécheresse tissulaire croissante qui augmente la perméabilité intestinale et les modifications sensibles de nos habitudes alimentaires (céréales à gluten, lait homogénéisé …) ainsi que par la multiplication des additifs (E300 et autres …).

.

.

La mesure sérique de ces IgG spécifiques, permet d’avoir une bonne appréciation des hypersensibiltés alimentaires.

.

Intolérances

.

De notre point de vue, le test IMUPRO Screen (22 aliments testés (le moins cher) etst suffisant dans la plupart des cas, car ces aliments sont les plus fréquemment retrouvés.

Un bilan spécifique aux patients végétariens (un peu plus complet) peut être demandé.

.

.

Renseignements : contact@mybiobox.com

 

NB. ne pas confondre les « intolérances alimentaires » avec :

  1. les déficits enzymatiques génétiques, qui touchent surtout lactose et fructose.
  2. les aliments histamino-libérateurs (réactions iGE médiés) qui provoquent des réactions rapides après l’ingestion (de 1 à 3 heures), contrairement aux intolérances qui ne se déclarent que après 1 à 3 jours :

.

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils