Print Friendly, PDF & Email

Uréthrite aiguë 

.

C’est le tableau classique de la « chaude pisse » : écoulement purulent, jaunâtre et fétide.

.

Remèdes homéopathiques indispensables s’il s’agit d’une urétrite gonococcique : Argentum nitricum, Cinnabaris (hg) ou Mercurius corrosivus (constituants du CHU « Cinnabaris comp. » 30K)

.

Cas de l’urétrite non gonococcique :

  • Belladonna (ca) ou Cantharis (ca) … brûlure permanente, avant, pendant et après la miction
  • Cannabis sativa (ca) … douleur irradiant du méat au col de la vessie (suite de prise de haschich ?).
  • Ecoulement chronique = Stannum (4 ou 5CH)

Mais aussi :

  • Les sels de potassium et (utilisez dans ce cas l’association CHU « Kalium comp. »), dont : Kalium bichromicum … l’écoulement urétral des buveurs de bière ou Kalium iodatum
  • Les sodiums : Thuya occ. ou Rhododendron (na) … les écoulements muqueux des infections génitales.
  • Les sels de silice : Silicea, Pulsatilla (si) ou Clematis erecta (si)
  • Les acides (douleurs, fissures), surtout Nitricum acidum ou Benzoïcum acidum

.

Phytothérapie : Santalum album 1DH 30 gtts/jour ou UVA URSI TM 15 gouttes/jour

.

Prostatite 

.

Le diagnostic doit être évoqué sur des douleurs périnéales intermittentes irradiant vers la région inguinale, la partie haute des cuisses et par douleurs testiculaires bilatérales, douleurs à l’éjaculation et lors de la première miction matinale. Dans 80% des cas le problème n’est pas bactérien, mais on peut avoir la notion d’une urétrite aiguë dans les antécédents. Conseillez une cure thermale à La Preste si prostatite récidivante. Les MST sont traitées dans un chapitre spécifique.

.

blank

.

Remèdes homéopathiques les plus souvent utilisés :

  • Chimaphilla umbel. (al) … sensation de balle au périnée, mictions douloureuses
  • Ferrum picricum … poids au rectum, pollakiurie nocturne
  • Sabal serulata (na)… érections douloureuses avec pollakiurie nocturne
  • Thuya occ. … après une MST

Nosode (chronicité) : Medorrhinum

.

En anthroposophie, on utilise :

Argentum D3 + Mercurius vivus D3 + Thuya occ. D6 aa … processus septiques urologiques

Kalium carb. D5 + Kalium sulf. D5 + Teucrium marum D5 aa … inflammation urétrale récidivante

.

Le problème est compliqué car la capsule prostatique constitue un milieu peu perméable aux anti-biotiques.

Je conseille donc de faire réaliser un BNS12 ou 24 pour mieux comprendre le type d’inflammation en cours et pour le choix d’une phytothérapie ciblée

.

La MTC utilise Lianhuaqingwen, la pilule diurétique et anti-inflammatoire brevetée à base de plantes pour éliminer l’inflammation des voies génito-urinaires et restaurer la fonction normale de la prostate. Elle permet ainsi de réduire l’inconfort au niveau des organes reproducteurs et urinaires. Celle-ci contient diverses plantes dont :

  • La graine de plantain : elle a une saveur douce et pénètre facilement dans les reins, la vessie, les poumons et le foie. Cette plante est utilisée pour réduire la rétention d’eau, améliorer la vue, éliminer la chaleur et éliminer les mucosités. Elle est généralement recommandée en cas d’hématurie, d’arrêt urinaire, de leucorrhées, de maladies humides, de toux flegmatique, de congestion conjonctivale et d’arthrite  
  • Le noyau de pêche : elle a un goût amer (polarité cœur), mais tonifie également le foie et le gros intestin. Il est utilisé pour expulser la stase, activer la stagnation du sang et hydrater la sécheresse pathogène. Il est généralement indiqué pour l’aménorrhée, les blessures traumatiques, la stase sanguine, ainsi que les maladies fébriles  
  • L’angélique de Chine : cette grande plante vivace aromatique a une saveur douce, mais piquante et tonifie les méridiens du cœur, du foie et de la rate. Elle est utilisée pour réguler les menstruations, soulager les douleurs, nourrir le sang et rééquilibrer l’esprit. Elle est généralement prescrite en cas de vertiges, de furoncle ou encore de maux de tête.

.   

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils