Vitamine A

La vitamine A (Rétinol) et le Bêta-Carotène (Pro-vitamine A)

Bien qu’elle fût la première vitamine à être découverte (1913), ce qui explique pourquoi on lui attribua la première lettre de l’alphabet, il fallut attendre jusqu’en 1930 pour déterminer la structure chimique de la vitamine A et bien comprendre qu’elle jouait un rôle crucial dans la croissance et la résistance aux maladies infectieuses infantiles. L’huile de foie de morue, une importante source de vitamine A, fut, dès lors, considérée comme un ingrédient essentiel à la croissance des enfants.

Vitamine liposoluble, la vitamine A se présente, dans l’organisme, sous la forme de rétinol, de rétinal (dans la rétine), d’acide rétinoïque (dans les os et les muqueuses) ou de palmitate de rétinyle (réserves stockées dans le foie). C’est dans la rétine qu’on l’a isolée la première fois, d’où le nom de « rétinol ». Utile pour :

→ la vision : elle joue un rôle important dans la vision, notamment au chapitre de l’adaptation de l’oeil à l’obscurité
→ la croissance cellulaire, la reproduction et la régulation du système immunitaire. Elle est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Elle favorise également l’absorption du fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires (rôle anti-oxydant).

→ la formation des dents, des os et de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus.

Risques en cas de carence :
  • problèmes cutanés
  • problèmes oculaires progressifs
  • diarrhées (rares en Occident mais fréquentes dans les pays en développement)
Sources nutritionnelles :
L’organisme s’approvisionne directement en vitamine A dans les aliments de source animale (foie, jaune d’oeuf, matière grasse du lait …), mais il peut aussi le faire indirectement, en transformant en vitamine A certains caroténoïdes provenant des végétaux. On dit de ces caroténoïdes qu’ils sont des « provitamines A » : sur les 600 connus, 50 sont dits « actifs », c’est-à-dire qu’ils peuvent être convertis en vitamine A (légumes : carottes, épinards, certains fruits : abricots, melons …).
  • spiruline, algue Klamath
  • farine de chanvre
  • huile de Krill et de poissons
  • feuilles de Moringa
  • foie et rognons,
  • œufs et produits laitiers
  • légumes à feuilles vertes, légumes jaunes
  • potiron, carottes

Teneur moyenne de certains aliments en vitamine A (ug pour 100 gr.) :

  • Huile de foie de Morue ……. 20 000
  • Foie de Veau …………………20 000
  • Beurre …………………………… 750
  • Oeuf cuit ……………………….. 550
  • Carottes crues ……………….. 1 100 …….. 2 000 de Bêta-carotène
  • Epinards ………………………… 810
  • Abricots …………………………. 270
  • Fromage ………………………… 320
  • Tomate …………………………. 100
  • Lait entier ………………………… 40

Des apports suffisants en protéines et en zinc sont essentiels au métabolisme de la vitamine A. La vitamine E en accroît l’absorption et les réserves stockées dans le foie. Notez également que l’absorption optimale du bêta-carotène contenu dans les végétaux demande la présence d’un peu de matière grasse. Ainsi, si vous prenez un jus de carotte, un jus d’abricot ou des carottes comme collation, votre organisme n’absorbera que très peu de bêta-carotène si vous n’y ajoutez pas une ou deux noix par exemple, ou quelques gouttes d’huile d’olive.

Lors de leur cuisson, les aliments perdent environ 20% de leur teneur en vitamine A.

La vitamine A est potentiellement plus dangereuse que la plupart des autres vitamines, puisqu’elle peut s’accumuler et atteindre des concentrations toxiques, particulièrement pour le foie. Pour la femme enceinte, l’excès de vitamine A est vivement déconseillé. Il faut quand même souligner que le foie peut stocker jusqu’à 500 000 UI (150 mg) de vitamine A avant qu’il y ait surdose.

Le bêta-carotène (pro-vitamine A) ne présente pas les mêmes risques, puisque le corps ne convertit en vitamine A que la quantité dont il a besoin, évitant de la sorte un stockage excessif de cette vitamine.

La carence en vitamine A est pratiquement inexistante dans les pays développés. Les seuls cas, relativement rares, qu’on a relevés concernent des personnes souffrant de troubles physiologiques qui entravent le métabolisme naturel d’assimilation de cette vitamine (malabsorption des gras, fibrose kystique, diarrhée chronique, maladies du foie, sida, maladie de Crohn et colite ulcéreuse, par exemple).

Apports Journaliers recommandés selon la directive 90/496/CEE (AJR) = 800 ug.

Les médicaments suivants peuvent nuire à l’absorption de la vitamine A :
– contraceptifs oraux
– hypolipidémiants : cholestyramine (Questran®), colestipol (Colestid®)
– colchicine (antigoutteux)
– Néomycine (antibiotique)
– Oméprazole (antiacide)
– antiacides contenant de l’hydroxyde d’aluminium (Gaviscon® et Maalox® par exemple)

– Phénobarbital (antiépileptique).

 

 

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :

Bilan BNS12

Le Bilan biologique au service des médecines naturelles

Bilan BNS24

Le Bilan au service des médecines naturelles et des personnes en recherche de solutions homéopathiques

Bilan PNS12

Un rapport biologique & des recommandations thérapeutiques personnalisés grâce à vos analyses biologiques

Bilan Neurotransmetteurs

Une analyse des catabolites urinaires pour déterminer votre niveau de stress. A l'origine de nombreux problèmes de santé, il est indispensable de faire un point sur ses neurotransmetteurs pour s'assurer un équilibre émotionnel et un stress contrôlé.

Questionnaire de santé gratuit

Faites un point sur votre santé grâce à notre questionnaire en ligne de plus de 120 questions. Recevez un rapport personnalisé avec votre tendance de santé.

Questionnaire d'analyse de votre niveau de stress

Faites un point sur votre niveau et style de stress grâce à notre questionnaire en ligne et son rapport personnalisé. Grâce à nos différentes questions, nous pouvons vous aider à déterminer votre niveau de stress et son origine. A l'origine de nombreux problèmes de santé, il est indispensable de comprendre qu'elle peut être l'origine de votre stress.

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

L’anorexie mentale

L’anorexie mentale « Tentative de maîtrise d’une peur morbide de grossir = jeûne et/ou restriction alimentaire qui induit maigreur et aménorrhée » (définie par le Pr. C. Lasègue en

En savoir plus »

Pathologies et grossesse

Pathologies et grossesse  1/ Diabète gestationnel : une glycosurie survient lors de la grossesse, car la régulation pancréatique est insuffisante à gérer l’hyperglycémie induite par le

En savoir plus »
blank
Avez-vous été en contact avec le Covid-19 ? Découvrez notre test sérologique de vos anticorps 100% fiable et précis

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils