AHP : l’Association Homéo-Patients

alt    Pourquoi adhérer à une association de patients ?

La défense de la pratique de l’homéopathie en Europe et plus particulièrement en France, doit mobiliser toutes les bonnes volontés, celles des praticiens et de leurs patients en premier lieu ! Ceci d’autant plus qu’elle est à présent attaquée de toutes parts :

AHP-Web-infolettre-2.2018

Situation : ne nous voilons pas la face, l’homéopathie française est en voie de disparition ! Les écoles sont désertés (les jeunes médecins étant plus séduits par l’EBM (évidence based medicine) que par les arcanes de la matière médicale, le millier de médecins homéopathes encore en exercice fond comme neige au soleil, rattrapé par les charmes de la retraite. Enfin, le laboratoire Boiron, à présent en situation de quasi monopole, côté en bourse – donc tenu à augmenter ses bénéfices, a supprimé l’an dernier 1650 références de remèdes sur 2000, nous laissant désarmés, dès que le cas s’avère un peu complexe !

www.ahpfrance.org

Observation : en Europe, comme aux Amériques, quelques années plus tôt, les troubles fonctionnels sont progressivement pris en charge par les psychologues, les ostéopathes, les naturopathes (micro-nutrition) et les acupuncteurs. Le seul pays où l’homéopathie est en croissance est l’Inde, les praticiens non-médecins ayant un statut spécial (formation spécifique de type Bachelor + droit de pratique). Les nombreux échanges que j’ai pu avoir avec eux m’ont démontré leur bon niveau de connaissances et pratique de la MM.

La pratique de l’homéopathie « à la française » (moyennes dilutions 4 à 30 CH – répétés ou associées) n’est – heureusement – pas la norme, ainsi, les germanophone utilisent plus volontiers des associations de remèdes en basses dilutions – souvent en injectables, les anglophones des hautes dilutions en K espacées, les indiens des 200CH ou des LM en dilutions croissantes … Chacune de ces pratiques ayant des avantages et des limites spécifiques qu’il faut connaître.

 

Réflexion :

1/ il est urgent de faire les ponts entre nos différentes pratiques (psycho – homéo – MTC). Nous avons concentré nos efforts là dessus ces 25 dernières années avec des résultats remarquables (cf. nos derniers livres). Ce point est important, car l’utilisation de ces approches facilite considérablement l’apprentissage de la matière médicale et la pratique de la consultation homéopathique

2/ Il faut abandonner l’idée de former des médecins homéopathes dans le contexte actuel (la médecine est entre les mains des gros laboratoires qui manipulent les experts et orientent les recherches dans le sens qui leur convient). D’autant que les « références médicales opposables » exposent à présent les médecins homéopathes aux foudres du conseil de l’ordre.

3/ il faut réfléchir à la possibilité de développer l’auto-médication, pour ce faire, nous avons développé une cinquantaine de formules simples (les « complexes homéopathiques d’urgence » – très utilisés par exemple par les dentistes) et nous favorisons les deux laboratoires encore libres (Lehning et Weleda), dont l’activité complexiste est la spécialité.

4/ il faut développer les tests biologiques en homéopathie (BNS24, voir principes sur notre site) : ces examens apportant la preuve expérimentale de l’action des remèdes homéopathiques et assurant au praticien une objectivité à la gravité de la situation et une aide au choix des remèdes homéopathiques de la situation.

blank

Action : Il faut contacter et former les praticiens non-médecins (on estime à 6000 le nombre des naturopathes en France), les sensibiliser (les faire adhérer à l’association) et mettre à leur disposition des modules de e-learning, afin de les former au mieux dans notre belle discipline. L’association pourrait se donner comme objectif de favoriser leur formation (soutien au e-learning, bourses d’études, label de sérieux validant les meilleurs cursus ?), de faire largement connaître les dates et lieu des prochaines rencontres (participation à des congrès de para-médicaux ?), ainsi que les différentes actions menées.

Pour défendre vos droits à être soignés par homéopathie, regroupez-vous et contactez (lettres et dossiers à télécharger) :

Vous trouverez aussi quelques informations sur les actualités homéopathiques et un bulletin d’adhésion que vous pouvez imprimer et compléter.
Meilleurs salutations. Mme Jeanne Ricard (présidente d’honneur)
Voilà un petit compte-rendu du Colloque du 28 novembre 2019 auquel AHP France a participé par la voix de son président à la tribune. Malheureusement ce colloque ne sera pas diffusé sur la chaîne LCP contrairement à ce que l’on nous avait annoncé.
Sachez que les députés qui ont permis ce Colloque, Mr P. Molac (à l’origine de la tribune des 45 députés du 20 juillet) et Mr Y. Daniel se sont exprimés en faveur de la défense de l’homéopathie et du remboursement de ses médicaments ainsi que la députée B. Brocard qui avait préfacé le Livre Blanc et pris la défense de l’homéopathie dans une émission télévisé du au côté du Dr D. Scimeca l’un des deux organisateurs de ce Colloque avec le Dr D. Eraud. Certains autres députés sont passés écouter les intervenants.
La salle était comble et les députés ont regretté ne pas avoir demandé une salle plus grande. Il y avait 250 personnes présentes et 200 personnes sur liste d’attente qui n’ont pas pu venir. L’ambiance était agréable et les intervenants de qualité, avec beaucoup d’humour dans leur propos.
Nous pouvons retirer de cette intervention de « AHP France » la conclusion que toutes les lettres que les patients peuvent envoyer aux élus, aux maires, à la ministre, au président et au CNOM ont du poids. Nous restons ainsi présents dans leur esprit et ils comprennent que nous ne désarmons pas, surtout dans cette période pré-électorale.
Alors nous comptons encore et toujours sur vous pour continuer à envoyer vos lettres, et même si vous l’avez déjà fait à le refaire. Vous savez que vous pouvez trouver des modèles sur le site:
Bien cordialement, Michèle Siccardi (secrétaire AHP France)
Avril 2020 …

Bonjour à toutes et tous,

nous voilà prêts à entamer une 4e semaine de confinement et nous espérons que vous allez toutes et tous bien.

Voilà une information importante:

Le Collectif de soutien à l’homéopathie crée il y a 18 mois devient une association afin de poursuivre ses actions tout en ayant un statut officiel.

« HoméoFrance », l’Union des Acteurs de l’Homéopathie Française a pour objectif toute activité contribuant à développer l’intégration de l’homéopathie dans le système de santé français dans le respect des règles de déontologie applicables, par la reconnaissance :

– du patient et la garantie de sa liberté de choix,
– de la garantie de la liberté de prescription,
par le développement :
– de l’enseignement initial de la thérapeutique homéopathique, validé par une qualification,
– d’une formation continue de la thérapeutique homéopathique dans le cadre réglementaire,
– de la recherche en homéopathie,
– de l’information pour tous à la thérapeutique homéopathique,
– d’un accès pour tous à la thérapeutique homéopathique.
par le maintien :
– du statut du médicament homéopathique.

On retrouve parmi les membres fondateurs tous les organismes présents dans le collectif et représentatifs des patients (dont AHP France), des professionnels de santé, de la recherche, de l’enseignement et des entreprises du médicament.

Vous serez tenus au courant de la suite, en temps opportun.

Prenez bien soin de vous et de vos proches. Bien cordialement.

Michèle Siccardi, secrétaire AHP France

 

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Tous nos articles :

Questionnaire de santé gratuit

Faites un point sur votre santé grâce à notre questionnaire en ligne de plus de 120 questions. Recevez un rapport personnalisé avec votre tendance de santé.

Medias sociaux

Infos sur la biologie fonctionnelle

Soyez toujours informé

Souscrivez à notre newsletter

Recevez les derniers articles et les dernières informations de notre site

Infos

Les derniers articles de Maladies et de conseils santé

Adénopathies

        Les adénopathies et les lymphagites  Le terme « adénopathie » désigne une hypertrophie anormale d’un ganglion lymphatique dont la taille est au moins égale à un centimètre.

En savoir plus »

Scarlatine

  La scarlatine Maladie éruptive à déclaration obligatoire, due à un streptocoque hémolytique à toxine érythrogène, la scarlatine est une angine qui ne pose de

En savoir plus »

La constipation

       Ananda, le premier disciple, demande à Bouddha :                         « Maître, vous parlez toujours de sage, mais qui est sage ? »                         et Bouddha de

En savoir plus »

Les hémorroïdes

Les hémorroïdes Toujours se rappeler que cette manifestation gênante à des causes loco-régionales (en MTC, l’hémorroïde est « l’œil du Foie« ) et générales (en MTC, le

En savoir plus »
blank
Avez-vous été en contact avec le Covid-19 ? Découvrez notre test sérologique de vos anticorps 100% fiable et précis

Découvrez la médecine fonctionnelle

Souhaitez-vous faire un point sur votre santé ? 

Nous vous offrons une consultation gratuite avec Aline, notre experte naturopathe. Inscrivez vous simplement en cliquant à droite

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils