Print Friendly, PDF & Email

Le Vitiligo … 

.

Cette affection peu fréquente, mais très disgracieuse par la généralisation des « taches achromiques », est liée à la destruction des mélanocytes épidermiques, et fait actuellement l’objet d’un certain nombre d’explications immunologiques … On observe d’ailleurs que certains de ces patients présentent conjointement une autre pathologie cutanée : acné, para-psoriasis … ou endocrinienne (diabète, maladie de Basedow, thyroïdite …) ou un Lupus …

.

Vitiligo

                                                                                      Affection très marquée chez les patients à peau noire !

.

*  Pour la MTC, c’est la manifestation psychoaffective d’un trouble du sang (donc lié à l’émotionnel) qui s’exprime à la peau. D’ailleurs, le traitement classique repose d’ailleurs essentiellement sur la PUVA thérapie, « chaleur » qui fait circuler le vasculaire superficiel.

.

*  Pour l’anthroposophe, le vitiligo est la manifestation d’une insuffisance du « processus fer » en périphérie de l’organisme, il préconise donc : « Urtica Ferro culta » D3, 10 gouttes, trois fois par jour

« Chalcosine » D6, trituration, une mesurette trois fois par jour

Avec sur les lésions : Dulcamara flos. TM 15%, Lysimachia TM 15% aa Gel

.

Pour l’homéopathe : .Vitiligo répertorisation : http://www.skinrenew.blogspot.com/

.

blank

.

Formule d’homéopathie complexiste d’un homéopathe pakistanais (sans garantie !) :

Leucodermie

.

Dans le but d’approfondir nos connaissances sur cette affection chronique à l’évolution désespérante, nous avons réalisé des BNS – avant tout traitement – sur une vingtaine de ces patients, sélectionnés par une consoeur dermatologue de notre groupe. Nous avons ainsi pu observer : 

  1. —  des bilans avec hyper Gamma-précipitines (typique des MAI)
  2. —  quelques tests significativement déviés, dont : Argentum, Zincum

— L’affinité pour l’Argent pose le problème du rôle particulier des cellules argentaphiles hypophysaires dans le développement de cette affection ?.

— L’afinité pour le Zinc (marqueur de SEPIA – remède de l’axe Poumon-Foie) conforte le choix de ce remède, le plus souvent indiqué par la clinique.

.

Parmi les plantes le plus souvent proposées par le programme informatique, on trouve 3 plantes d’impact dermatologique : Arctium lappa  (mg), Calendula off. (hg) et Juniperus communis  (ch). Ainsi que 3 plantes de dysfonctions vasculaires et hormonales : Agrimonia eupatoria  (mg), Aristolochia clematitis  (na) et Glycyrhizza glabra (s).

.

Les homéopathes indiens ont essayé le nosode de la lèpre (dont la forme nerveuse est une maladie acromique) : Leprominum  

.

Les oligo-éléments : Magnésium + Sélénium + Zinc   …  et les Vitamines A+C+E    .

Le résultat pratique des traitements entrepris sur ce groupe de malades s’est révélé décevant, ces patients, ne voyant pas de résultats évidents, cessant au bout de quelques mois la thérapeutique entreprise.

.

Plus récemment, l’hypothèse d’une intoxication aux métaux lourds ayant été soulevée, suite à un examen au PhysioScan, une de nos consoeurs a obtenu un très beau résultat avec une détoxication prolongée (Chloréla + huile de requin …). Elle a ensuite appliqué ce traitement à d’autres patients porteurs de vitiligo et a pu constater quelques améliorations substantielles … à suivre !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils