Print Friendly, PDF & Email

alt   POLYGONUM AVICULARE 

.

Polygonacée, hémostatique réputé jusqu’au 18 ème siècle.

.

NOM FRANÇAIS : Renouée des oiseaux, herbe de Saint Innocent (Ang.: Knotweed) 

.

PRINCIPES ACTIFS : Mucilages, flavones, tanins et silice.

.

INDICATIONS : Astringente, hémostatique et antidiarrhéique.

.

HOMEOPATHIE Diathésique : Remède du groupe de la Silice (Kollitsch p. 354) : Rhumatisme de la deuxième phalange.  

.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS):

  • Baisse les tests : Arsenicum / Bêta précipitines / Gamma précipitines
  • Augmente les tests : Alpha 1 précipitines / Aurum

.

Proches :

POLYGONUM FAGOPYRUM 

NOM FRANÇAIS : le Sarrasin (« blé noir » … mais ce n’est pas une graminée !) 

.

PRINCIPES ACTIFS : Amidon, tanin, oxalate de chaux.

HOMEOPATHIE Diathésique : Remède du groupe de la Soufre (Kollitsch p. 87). Prurit (du conduit auditif ou vulvaire en particulier), aggravé par le grattage. Blépharite et rougeur des orifices (Sulfur).

.  

ACTION BIOLOGIQUE (BNS):

  • Baisse les tests : Magnesia / Manganum
  • Augmente les tests : Albumines / Bêta précipitines / Ammonium

.

POLYGONUM HYDROPIPER ou PUNCTATUM

Polygonacée européenne, diurétique et purgative.

           

NOM FRANÇAIS : le poivre d’eau ou Persicaire âcre (Ang.: Smartweed) 

.

INDICATIONS : diurétique et purgatif, emmenagogue.

.

HOMEOPATHIE Diathésique : Remède du groupe de la Silice (Kollitsch p. 359) :

  • Aménorrhée avec sensation de pesanteur pelvienne, douleur hanches / aines
  • Bourrelets hémorroïdaires + prurit
  • Varices engorgées et douloureuses.

.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS):

  • Baisse les tests : Albumines / Alpha 1 précipitines / Ammonium
  • Augmente les tests : EuBêta précipitines

POLYGONUM PERSICARIA  ou MACULOSA

Polygonacée herbacée annuelle, souvent envahissante, des rizières de Camargue (sol humide bien drainé). Plante grimpante qui peut atteindre jusqu’à 10 mètres de haut.

.

NOM FRANÇAIS : Renoué persicaire, Pied-rouge ou « Fer-à-cheval » (Ang.: Redleg) 

.

PRINCIPES ACTIFS : Flavones, tanin, HE. 

.

INDICATIONS : purgative, elle fut autrefois utilisée pour ses propriétés astringeantes.

.

HOMEOPATHIE Diathésique : Remède du groupe de la Plomb (Kollitsch p. 228). Leucorrhées et hémorragies utérines sur splénomégalie. 

.

ACTION BIOLOGIQUE (BNS):

  • Baisse les tests : Alpha 1 et Alpha 2 précipitines 
  • Augmente les tests : Bêta précipitines / EuBêta précipitines 

.

blank

.

POLYGONUM BISTORTA  

La bistorte (Polygonum bistorta, Polygonacée) est une plante poussant dans les climats humides d’Europe et d’Asie. Le terme bistorte signifie étymologiquement  »deux fois tordues » ou  »double torsion » en référence à la forme de sa tige. La fleur très particulière de la bistorte en fait une plante fréquemment utilisée à des fins ornementales. Les rhizomes sont comestibles et sont notamment consommés en Russie. L’usage médicinal de la bistorte est traditionnel en Europe central dans le traitement des inflammations locales, des troubles digestifs et des hémorroïdes. On retrouve des traces dans la littérature d’un usage médicinal de la bistorte dès l’époque de Charlemagne.

.

NOM FRANÇAIS : Bistorte, serpentaire femelle ou bistordue, langue de bœuf… (Ang.: Bistort)

.

Principaux composants (racine) : tanin (15 à 20%), ami­don, acides gallique, oxalique…

.

INDICATIONS : Astringente et tonique, « plante aux 1000 vertues !

Usage interne :

  • décoction : 30 g pour 1 litre d’eau. Bouillir 5 mi­nutes. 4 tasses par jour
  • poudre : 2 à 4 g par jour
  • extrait mou : 0,50 à 2 g par jour, en pilules.

Usage externe :

  • 2 poignées par litre d’eau. Bouillir 15 minutes : en injections dans les leucorrhées, urétrites ; en lavements dans hémorroïdes, diarrhées ; en com­presses comme antiseptique et cicatrisant des plaies ; en gargarismes dans angines, aphtes, et pour fortifier les gencives.
  • Suppositoires astringents et calmants ((hémorroïdes, diarrhées) :
    • extrait de bistorte: 0,50 g
    • extrait de jusquiame: 2 cg
    • beurre de cacao: 5 g. pour un suppositoire.

.

POLYGONUM MULTIFLORUM

La racine (HÉ SHOU WU)… PHYTOTHERAPIE CHINOISE

Cette plante a été utilisé en médecine traditionnelle dans toute la Chine, Japon, Taiwan, Corée et au Vietnam pendant des siècles.

.

Le tropisme de la plante va essentiellement aux Reins et au Foie. Elle a pour action de tonifier le Sang, tonifier le Jing des reins (Rétablir me paraît être un grand mot); et supprime les toxines liées au Feu. Elle a par ailleurs un aspect laxatif, car elle humidifie la sécheresse.
.
C’est donc une plante très Yin, heureusement le caractère chaud, et le goût amer, piquant (et doux) peuvent contre-balancer cette action lourde. Car les effets secondaires peuvent être liés à des difficultés de digestion (typiquement si la Rate est vide). A éviter aussi en cas de présence d’humidité et de glaires.

 

 

Inscrivez vous à notre newsletter !

Vous appréciez les articles de notre site ?

Vous vous intéressez à la santé naturelle et à la médecine fonctionnelle ?

Laissez nous votre email pour recevoir toutes les semaines des articles, des infos et des conseils