Eryngium

Print Friendly, PDF & Email

alt   ERYNGIUM CAMPESTRE 

Ombellifère (Apiacée) vivace extravagante (0,30 à 0,50 cm), car déguisée en chardon ! Ses ombelles blanches sont si serrées qu’elles imitent les capitules des composées. De même, ses feuilles vertes blanchâtres épineuses et sa profonde racine attisent la hargne des cultivateurs. Ces tendres pousses se mangent en salade, ses jeunes feuilles, confites au vinaigre se consomment comme des cornichons et confites au sucre, comme des friandises. 

NOM FRANÇAIS : Panicaut, Chardon Roland (Ang.: Eryngo) 

PRINCIPES ACTIFS (racine) : HE, Saponines, sels minéraux (Ca, K, Na) 

INDICATIONS traditionnelle : apéritif, diurétique, emménagogue et aphrodisiaque (?). 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Albumines / Alpha 2 précipitines / Cuprum
  • Augmente les tests : Ammonium / Manganum 

Proche : 

ERYNGIUM MARITIMUM ou AQUATICUM  … Le pinacaut maritime (Ang.: Water Eryngo) 

HOMEOPATHIE diathésique : remède du groupe de l’Aluminium (Kollitsch p. 250). Cystite avec lithiase, hypertrophie prostatique avec pertes séminales. Pathogénésie de O.A. Julian : Excitation sexuelle sans érection. 

PSYCHE (B. Vial) : « La panique, toujours paniqué ? » 

ACTION BIOLOGIQUE (BNS) :

  • Baisse les tests : Albumines / Alpha 1 précipitines 
  • Augmente les tests : Ammonium / Mercurius / Manganum

Partagez:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous nos articles :