Rudolf STEINER

alt

  Un homme, une vision originale du monde, des applications multiples … . « Tout ce qui est vivant dégage autour de lui une atmosphère … L’universel et le particulier coïncident : le particulier est l’universel manifesté dans certaines conditions … Avec quelque organe secondaire, la lumière se crée un organe. Celui-ci devient son égal : […]

Introduction à la Médecine chinoise : 1 – Généralités

Introduction à la médecine chinoise La médecine chinoise, ou médecine traditionnelle chinoise (MTC) a vu le jour en Chine il y a au moins 2’500 ans. Depuis lors, elle ne cesse de s’enrichir et d’évoluer. Mais qu’appelle-t-on médecine chinoise ? La médecine chinoise s’attache à l’homme, ainsi qu’aux règles qui le régissent, tant en interne, que […]

Medorrhinum

Medorrhinum   Nosode de la sycose : «  Les préjugés «  Lysat de sécrétions urétrales blennorragiques (gonocoques) en dehors de tout traitement. Il s’agit d’une bactérie strictement humaine qui ne survit pas dans l’environnement. Le réservoir connu est le rhinopharynx de l’homme et 5 à 15% de la population en est porteur sain ! Neisseria gonorrhée ressemblent […]

R. Steiner au 21ème siècle

« Les esprits des hommes perçoivent les causes secondes, mais seuls les prophètes perçoivent l’action de la cause première » Roumi (mystique soufi).   Si nous devions résumer en quelques mots l’oeuvre de Steiner, je dirai que cet homme a, dans tous les domaines, insisté sur la prise en compte des interrelations dynamiques entre les éléments objectifs […]

Natrum muriaticum

alt

Natrum muriaticum Remède clef du groupe des Sodium « Souvenirs, souvenirs«  Sel marin, cristaux de chlorure de sodium. La salaison conserve …     Causalité : Le deuil (chagrin intériorisé) : il a tout perdu ! Problématique : Narcissisme fondé sur la douleur : fierté ombrageuse sur culte des souvenirs. Deux aspects : névrotique (l’adolescent intraverti)  border-line (homosexualité, […]

Le tuberculinisme

  Le Tuberculinisme Tout commence avec le poumon (premier inspire) et tout finit en « poumon-coeur » (dernier soupir !) : entre les deux, c’est l’histoire de l’homme => si cette étape initiale est ratée, cela va entrainer des problèmes d’hypo structure !   Psyché : Le tuberculinisme est la diathèse du premier sentiment de soi […]

Bismuthum

Bismuthum Remède du groupe de l’Arsenic Métal lourd de poids atomique 209, proche parent chimique de l’antimoine (cf. la lignée de la table de Mendeleïev : Ph /As /Sb /Bi…). Utilisé longtemps comme remède des colites inflammatoires ou spasmodiques, puis retiré devant ses complications toxicologiques (encéphalopathies). Psyché de l’enfant : « L’enfant crampon«  Enfant toujours collé aux […]

Remèdes du groupe Phosphorus

  Les remèdes du groupe Phosphorus Super polycrest du pôle « Poumon », le PHOSPHORE est un important constituant des tissus (métabolisme de l’ATP = énergie) et des noyaux cellulaires (phospholipides du système nerveux, tissus osseux et sang). Les symptômes caractéristiques des remèdes du groupe de Phosphorus sont brûlants et secs (cf. le bâtonnet de phosphore qui […]

Chininum arsenicosum

  Chininum arsenicosum Remède du groupe de l’Arsenic Arseniate de Quinine = China (remède traité dans l’herbier) + Arsenicum album Pendant longtemps, ils furent à l’avant-garde des toniques. Cela reste en homéopathie un remède majeur des états d’épuisement à la suite de maladies aiguë ou chroniques, avec :  l’anémique frileux : frissons et fébricule, transpiration […]

Remèdes du groupe du Germanium

Le groupe du Germanium / les Venins Le groupe du GERMANIUM concentre l’essentiel des venins de la matière médicale, toxiques animaux qui provoquent un empoisonnement souvent mortel. L’impact de ces substances choquantes agissant à des doses minimes, est neurologique, hémorragique et nécrosant. Ce sont les remèdes de réparation des grands traumatismes (toutes formes d’atteinte à l’intégrité : attentat, […]

Plumbum

Plumbum «  Si vous m’aviez connu avant ! «  Le plomb est un métal lourd, toxique, mou à la température ambiante = c’est le remède de toutes les « rigidités ». Problématique : Le principe même de limitation, d’interdiction (Surmoi Post Oedipien qui se dégrade), le met dans un état second, le pousse à transgresser l’interdit ! … Ces scandales […]

Phosphorus

alt

Phosphorus « Le syndrome de Peter Pan » Rôle essentiel du Phosphore aussi bien du point de vue structurel (squelette, dents, cellules nerveuses, nucléoprotéines), que du point de vue fonctionnel : métabolisme énergétique (ATP) et métabolisme intermédiaire (absorption intestinale, transport et activations enzymatiques diverses). NB. Phosphorus est le second remède de la matière médicale homéopathique pour le nombre […]

Vanadium

Vanadium Remède du groupe du Phosphore   Le Vanadium est un métal gris argenté assez répandu, malléable, n° 23 (5ème colonne) de la table de Mendeleïev, proche du Titane et du Chrome. Il donne avec le Phosphore un sel qui sert au dosage colorimétrique des phospholipides. Dans l’industrie, l’exposition aux sels et acides de Vanadium […]

Remèdes du groupe Arsenicum

  Remèdes du groupe de l’Arsenic   L’ARSENIC ne se trouve qu’en petite quantité dans l’organisme, particulièrement dans les tissus ectodermiques … L’anhydride arsénieux est un composé de la plaque motrice qui rend toute décontraction et détente impossibles. C’est un groupe de remèdes d’états congestifs ou inflammatoires périodiques, jusqu’à l’ulcération et à la paralysie.  Contraintes […]

Arsenicum album

alt

Arsenicum album  » Everything under control «    Problématique : Incapable de se détendre (car AsO3 = poison tétanisant) Psyché : Sentiment permanent d’insécurité (identité non construite), en partie compensé par une agitation périphérique constante (cf. l’acteur Louis De Funes). Hanté par la peur de l’échec (de l’imprévu, de la maladie), il est incapable de prendre du […]

Antimonium crudum

Antimonium crudum Remède du groupe de l’Arsenic  » Ne me regardez pas ! «  Le Sulfur noir d’Antimoine est un élément lourd (de poids atomique 121), donc toxique, chimiquement proche de l’arsenic et du phosphore (tri ou pentavalent comme eux). Avicente, au 7ème siècle, le prescrivait déjà pour ses propriétés vomitives et purgatives. Causalité : Suite […]